Lotfi Ben Khelifa
© Tim Douet

Vénissieux : fermeture d'une salle de prière musulmane

La Ville de Vénissieux, en accord avec la préfecture du Rhône, a décidé de fermer le local technique de l’avenue Komarov, qui servait de salle de prière. Le site sera démoli prochainement. Pour le conseiller municipal (PS) Lotfi Ben Khelifa, il s’agit d’un “prétexte administratif”.

À la suite d’une rencontre tenue le 18 novembre entre Michel Delpuech, préfet du Rhône, et la municipalité de Vénissieux, la mairie a annoncé jeudi la fermeture définitive du local technique situé avenue Vladimir-Komarov. Le local, jugé "inadapté", ne répondrait plus aux normes de sécurité.

Depuis une dizaine d'années, la salle, gérée par l'association Bilal, servait de lieu de culte musulman. À l'origine, elle avait été mise à disposition par André Gerin, ancien maire de la ville, pour donner des cours d'alphabétisation. La sous-commission départementale de sécurité, placée sous l'autorité de la préfecture, s'était montrée défavorable à la poursuite des activités dans cette salle, suite à une visite de contrôle effectuée en juin 2015.

Prétexte administratif

Lotfi Ben Khelifa, conseiller municipal d'opposition (PS), voit cette décision comme un arrangement communautariste qui n'a pas lieu d'être : "Pour moi, il s'agit d'un manque de courage politique. La mairie se cache derrière cette décision et profite malheureusement du contexte déplorable des attentats pour fermer un lieu de culte musulman. Ceci ne fait qu'encourager les amalgames. Même si les raisons de réglementation sécuritaire sont justifiées, elles constituent surtout un prétexte administratif."

Pour l’instant, aucune annonce n’a été faite concernant l’ouverture d’un lieu réglementaire. "La mairie avait annoncé qu'elle mettrait en place un lieu de culte digne de ce nom pour les musulmans. Elle n'a pas tenu sa promesse", déplore M. Ben Khelifa.

Le site, qui appartient à la commune, sera muré avant sa démolition totale. C'est aujourd'hui à l'association Bilal et au conseil régional du culte musulman de trouver un lieu plus adapté et conforme aux normes de sécurité.

à lire également
L'incendie qui s'est déclaré ce mardi matin à Villeurbanne, près de Lyon, est désormais maîtrisé. Les premières analyses montrent une dégradation de la qualité de l'air sur une zone très précise, à cause de l’accroissement des poussières.
3 commentaires
  1. Jean Jaurès - 20 novembre 2015

    'La mairie avait annoncé qu'elle mettrait un lieu de culte pour les musulmans'... On croit rêver, est-ce aux contribuables de payer pour la construction d'un édifice religieux? Non, c'est aux fidèles. Qui a pu promettre cela, au mépris de la Loi de 1905? Et voici Ben Khelifa qui se plaint que la loi est respectée! Encore un qui marche sur la tête! Si certains adultes croient aux fables pour enfants, qu'ils se les achètent!

  2. Jean Jaurès - 20 novembre 2015

    Et ce Ben Khelifa n'est-il pas en bonne position sur la liste PS de Queyranne? Une liste pleine de communautaristes! Ils pourraient se marier avec la liste Wauquiez, celui-ci n'a-t-il pas déclaré aussi qu'il était favorable à la construction de mosquées avec nos impôts? (déclaration facile à retrouver...). Le communautarisme, c'est la guerre! Vive la Gauche républicaine, la Gauche forte!

  3. grand frere - 21 novembre 2015

    Benkhelifa montre son vrai visage, c est un elu communautariste aux municipales il nous a vendu sa politique voter pour moi comme maire de venissieux et vous aurez de la viande halal dans les écoles et une mosquée. Avec tous ces morts à Paris et bien benkhelifa dénonce une décision de la préfecture et du maire et réclame une mosquée, c est le résultat d'une dérive du PS qui a venissieux vit un replis identitaire très important, Grace a son soutien a cet homme qui a un seul but c'est de se servir.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut