Une exposition sur des panneaux publicitaires dans les rues de Lyon

La mairie de Lyon lance une exposition sur des panneaux publicitaires dans les rue de Lyon appelée : "A ciel ouvert" du 21 avril au 4 mai. Une initiative qui permettra de soutenir 20 artistes de la ville. Des visites guidées sont prévues.

Utiliser les panneaux publicitaire pour faire une exposition artistique par temps de Covid. C'est la nouvelle idée de la mairie de Lyon qui annonce une grande exposition, À ciel ouvert, organisée dans toute la ville sur 125 panneaux d'affichage du 21 avril au 4 mai.

Dans un communiqué publié aujourd'hui, la mairie annonce soutenir financièrement vingt artistes lyonnais, dix et dix femmes, à travers cette exposition. "Quelles que soient les périodes de crise traversées par notre pays, nous voulons que l’art soit une réalité quotidienne et permanente pour toutes les Lyonnaises et les Lyonnais", explique Nathalie Perrin-Gilbert, Adjointe au maire en charge de la culture. Une aide économique qui s'inscrit dans le cadre du fond d’urgence débloqué par la mairie en direction des artistes de Lyon dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19.

Les oeuvres seront originales et inédites, fruits de l'appropriation du format de l’affiche publicitaire par les artistes.

Cette initiative est née d’un partenariat entre la Ville de Lyon et Studio Ganek, une association de production et de diffusion de l’art contemporain, ainsi qu'avec JCDecaux, leader dans la publicité urbaine.

Des visites accompagnées par groupes de cinq pour respecter les consignes sanitaires seront organisées. Peu de créneaux sont proposés mais selon la demande, l’offre pourra être élargie.

Un événement ouvert à tout les badauds, à mettre en relation avec les contestations récentes des intermittents  du TNP de Villeurbanne et de l'Opéra de Lyon. Ces derniers réclament la ré-ouverture de leurs lieux de travail et critique le manque de soutien de la part des autorités publiques.

 

Lire aussi : Occupation de lieux culturels : après le TNP de Villeurbanne, l'Opéra de Lyon aussi occupé

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut