Campement Albanais Perrache 7.10.13

Une centaine de manifestants en soutien aux réfugiés albanais

Selon la préfecture du Rhône, plus de la moitié des 150 réfugiés albanais, kosovars et serbes actuellement hébergés dans le Rhône sont sous le coup d'une obligation de quitter le territoire.

Une centaine de personnes s'est rassemblée ce jeudi 4 juin devant la préfecture du Rhône, en soutien aux 150 migrants kosovars, serbes et albanais qui sont passées de squats en squats ces dernières années et se retrouvent maintenant dispersés dans plusieurs institutions religieuses et campings de la région de Lyon. Une délégation a été reçue par le préfet. Selon les services de l’État, sur l'ensemble des dossiers, 48 personnes ne sont pas connues des services de l’État, 31 personnes ont déposé un dossier qui est en cours d’instruction (11 demandes d'asile, 15 demandes de séjour au titre d'étranger malade et 5 demandes pour un titre de séjour étudiant). Enfin, selon les chiffres de la préfecture, 71 personnes font l'objet d'une obligation de quitter le territoire, aucun droit de séjour ne leur ayant été reconnu.

Selon la préfecture du Rhône, en tout, 6 300 personnes sont actuellement prises en charge par les services de l’État dans le Rhône : 4 500 au titre de l'hébergement d'urgence et 1 800 au titre de la demande d'asile, pour un coût estimé de 55 millions d'euros par an.

En avril 2015, la capacité d'hébergement pérenne dans le département a été augmentée de 303 places.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut