Capture d?écran 2014-05-09 à 17.33.23
©Citroën

Une Britannique à la tête de Citroën

Linda Jackson, 55 ans (dont 35 passés dans le secteur automobile), remplacera Frédéric Banzet dès le 1er juin à la tête de Citroën.

Première femme à la tête du constructeur français – et seulement 3e femme à diriger un constructeur automobile –, Linda Jackson est diplômée de l'université de Warwick. Elle dispose d'une expérience professionnelle de 35 ans dans l'industrie automobile, où elle a occupé des postes dans les services financiers et commerciaux. Elle a notamment été directrice financière de Rover France et de Citroën France. Elle est actuellement directrice exécutive de Citroën pour le Royaume-Uni et l'Irlande.

Grand chambardement des dirigeants

Sa nomination entre dans le cadre d'un grand chambardement des instances dirigeantes du groupe PSA Peugeot-Citroën. Le deuxième constructeur d'Europe est notamment détenu par la famille Peugeot, l'Etat français et le groupe chinois Dongfeng (chacun disposant de 14 % du capital). Le groupe a annoncé qu'il comptait redevenir bénéficiaire en 2016. Le président du directoire du groupe PSA Peugeot-Citroën est le Portugais Carlos Tavares.

à lire également
C’est officiel, Safran a choisi Feyzin pour implanter sa prochaine usine, aidé dans sa décision par le tapis rouge que l’État et les collectivités locales ont déroulé. Au terme d’une route pavée de rivalités politiques, de concurrence internationale et de bonnes intentions, 25 millions d’euros de deniers publics ont été débloqués pour attirer l’industriel. Un effort considérable qui pose la question suivante : jusqu’où les pouvoirs publics sont-ils prêts à aller pour réindustrialiser la région ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut