Police
© Tim Douet

Un intervenant social aidera bientôt les victimes au commissariat de Villeurbanne

Afin d’aider les victimes qui se rendent au commissariat, la Ville de Villeurbanne a décidé d’y installer un intervenant social. Il pourra ainsi les accueillir et les orienter vers des organismes ou structures adaptées à leurs besoins. 

Prochainement, lorsqu’une victime se rendra au commissariat de police de Villeurbanne, elle pourra aussi bénéficier de l’assistance d’un intervenant social. En effet, la Ville de Villeurbanne, en partenariat avec l’État et l’association Viffil-SOS-Femmes, a décidé de créer un poste d’intervenant social au sein du commissariat de la ville. Une mesure qui doit permettre d’assister au mieux les «  personnes victimes d’agression, en situation de détresse, de vulnérabilité ou confrontées à certaines problématiques telles que les violences conjugales ou intrafamiliales  », précise la Ville.  L’objectif est ensuite de pouvoir orienter les personnes, qu’elles soient majeures ou mineures, vers des organismes ou structures adaptés à leurs besoins. 

Cette ouverture de poste, financée à hauteur de 32 000 euros par an par la Ville et 23 000 euros par l’État, doit faire l’objet d’une délibération qui sera présentée au conseil municipal le 31 mai.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut