Un fonds d'investissements bloque la vente du groupe Dentressangle

Alors que la vente du groupe de transport Norbert Dentressangle à l'américain XPO Logistics semblait actée, elle semble aujourd'hui bloquée.

Le groupe américain XPO Logistics avait racheté l'ensemble des parts du Groupe Norbert Dentressangle SA, soit 67 % des parts de l'entreprise pour un montant de 3,24 milliards d'euros. Afin de récupérer les titres des actionnaires minoritaires, le groupe américain avait lancé une offre publique d’achat (OPA) qui se terminait vendredi 17 juillet. Le groupe sait aujourd'hui qu'il n'obtiendra pas les 95 % du capital auquel il prétendait pour pouvoir procéder à un retrait de la Bourse de la société.

La faute au fonds d'investissement américain Elliott, qui est lui aussi entré au capital du groupe de transport. Le groupe représentait au 16 juillet dernier 9,06 % du capital de Norbert Dentressangle. Un capital que le fonds d'investissement n'est pas décidé à céder. Selon XPO Logistics, le fonds Elliott "a acquis sa participation dans Norbert Dentressangle grâce à des moyens déloyaux et en violation des obligations de transparence et de la réglementation des offres publiques."

La justice tranchera le 23 juillet

Ce n'est pas la première fois que le fonds Elliott achète des titres d’une société faisant l’objet d’une OPA. Ce qui n’empêche pas le changement de contrôle, mais embête sérieusement le nouveau propriétaire. "Le plus souvent, cela se termine par une négociation de gré à gré et un rachat de la position d’Elliott à un prix supérieur à l’offre initiale", a reconnu un proche du hedge fund dans le journal Le Monde.

La justice, saisie de l'affaire, devra trancher le différend entre les deux Américains, réputés comme étant des "requins". L’audience est fixée pour le 23 juillet devant le tribunal de commerce de Paris.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut