météo ciel nuage soleil pluie
© Tim Douet

Terrasses, gaz, garderie : ce qui change au 1er octobre pour les Lyonnais

Fin des terrasses, stationnement payant à Villeurbanne, hausse de l'allocation de frais de garde, fin des cotisations chômage, augmentation des prix du gaz... Beaucoup de choses changent en ce début de mois d'octobre.

Fin des terrasses à Lyon.

Après cinq mois de bons et loyaux services, les terrasses en bois de Lyon ont tiré leur révérence ce dimanche. En tout, 721 terrasses avaient été installées sur les places de parking de la ville depuis le 1er mai. Cette année, la ville avait reçu 787 demandes. Chaque année, la demande est croissante de la part des établissements lyonnais. Leur prix au m2 varie de 75 euros à plus de 1 300 euros, selon la saison, la catégorie et l'emplacement. Avec la fin de ce dispositif, ce sont 1 200 places de parking qui vont être à nouveau disponibles jusqu'en mai prochain.

Stationnement payant étendu à Villeurbanne.

630 nouvelles places sont devenues payantes à Villeurbanne ce lundi 1er octobre sur les 20 000 que compte la ville. Présente jusqu'ici du Cours Émile Zola au nord au Cours Tolstoï au sud, la zone payante va s'agrandir jusqu'à la rue Lafontaine. Désormais, 4600 places de parking sont payantes sur les 20 000 que compte la ville.

Augmentation de l'allocation de frais de garde

Le plafond du complément libre choix du mode de garde (CMG) va être augmenté de 30 % à partir de ce lundi pour les familles monoparentales. L'objectif est d'aider les personnes qui élèvent leurs enfants seuls et qui souhaitent les faire garder par un assistant maternel, une garde à domicile ou une micro-crèche. Ce dispositif va toucher 44 000 familles monoparentales et l'aide mensuel pourrait augmenter jusqu'à 250 euros par mois selon les situations.

Disparition des cotisations chômage

Disparition de la cotisation chômage. Après avoir été diminuée de 2,4 % à 0,95 % en janvier, la cotisation chômage va complètement disparaître ce 1er octobre. Une disparition qui va mécaniquement faire augmenter les salaires nets. Cette hausse représentera une augmentation de 17 euors pour un salarié au SMIC et de 19 euros pour un salaire brut de 2000 euros.

Le gaz augmente encore

Les tarifs du gaz vont augmenter en moyenne de 3,25 % en octobre. Une augmentation qui va toucher 4,5 millions de ménages. Cette augmentation sera de 1 % pour le gaz de cuisson, de 3,3 % pour le gaz utilisé pour se chauffer et de 2 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et le chauffage. Il s'agit du 6e mois de hausse consécutif du tarif réglementé du gaz.

Augmentation de la prime d'activité

Cette prime qui a remplacé le RSA “activité” et la prime pour l'emploi vise à aider les revenus les plus modestes. Son montant forfaitaire va augmenter de 20€ ce lundi. La prime passera donc à 551,10 € pour une personne seule. La mesure sera effective au 5 octobre.

Les marchés publics dématérialisés

Cette dématérialisation est désormais obligatoire depuis le 1er octobre. Toute association ou société qui participera à un marché public supérieur à 25 000 euros hors taxes devra adresser une candidature de façon électronique. Les réponses des partenaires publics devront elles aussi être électroniques. L'objectif du gouvernement est de “simplifier, d’améliorer la performance de l’achat et de renforcer l’efficience et la transparence des marchés publics”.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut