SUR FACEBOOK, LYON VU DU MONDE

Créé en 2004 par Mark Zuckerberg, à l'époque étudiant à Harvard, le site est devenu une start-up florissante à Palo Alto dans la fameuse Silicon Valley. Plus sobre mais plus fonctionnel que MySpace, ce site permet, entre autre, de rejoindre un réseau professionnel, de poster des petites annonces ou encore de mettre en commun photos ou vidéos. Une autre fonction phare permet de créer ou rejoindre des groupes virtuels autour d'un intérêt commun. Ces groupes sont le lieu de discussion et de mise en commun de photos et liens. Une rapide recherche permet de se rendre compte de la présence lyonnaise sur le site. Il y a les groupes d'anciens élèves et ceux des écoles ou universités, de l'EM à Lyon 3 en passant par Science Po Lyon, entre recherche de collocation pour la rentrée et blagues potaches.

Un fan club de l'OL depuis le Michigan
L'Olympique Lyonnais a aussi la part belle, un groupe créé par un étudiant du Michigan rassemble près de 600 membres. On y discute des victoires et déboires du club aussi bien en anglais qu'en français. Ce groupe a bien sur son pendant anti-OL pour ceux qui verrait bien le club en L2 voire pire. Un groupe nommé "Lyon, city of my heart" à destination des étudiants français comme étrangers fait la liste des choses qui montrent que l'on est vraiment lyonnais : savoir que le Petit Paumé n'est pas un conte de Perrault, qu'il ne faut pas s'approcher de la rue de la Ré un samedi après-midi etc. A chaque spécialité locale, son groupe : "le seul, le vrai, l'unique, Vélo'v" se moque des Vélib' parisiens, entre anti-jacobinisme et ressentiment provincial, et le groupe nommé "Ma seule occupation ? Squatter les quais" est dédié "aux accros des nouvelles berges du Rhône". Et un tour de la ville ne serait pas complet sans le Parc de la Tête-d'Or. Un groupe créé par un Anglais lui rend hommage. Sur cette page se succèdent les témoignages nostalgiques de joggers du dimanche mais aussi un Londonien qui commente, crû mais concis : "meilleure expérience sexuelle à l'extérieur de ma vie." Facebook est souvent critiqué parce qu'il étalerait la vie privée des gens au grand jour, on n'y apprend cependant que ce que les autres veulent bien partager.

Quelques chiffres à propos de Facebook :
34 millions de membres actifs
100 000 nouveaux chaque semaine,
L' un des 15 sites les plus visités de la planète.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut