Lyon Capitale

Suez condamné à Lyon pour des rejets polluants à Sainte-Foy-l'Argentière

Visite du centre de captation de l'eau de Lyon © Tim Douet

Lundi, le tribunal de grande instance de Lyon a condamné la société Suez Eau France à cesser les rejets polluants d'une station d'épuration de Sainte-Foy-l'Argentière.

La Fédération départementale de la pêche avait constaté une forte mortalité des poissons dans l'une des rivières de Sainte-Foy-l'Argentière et avait déposé un référé. Ce lundi 10 septembre, le tribunal de grande instance de Lyon a condamné l'exploitant de la station d'épuration, Suez Eau France, ce stopper les rejets polluants dans cette même rivière. Selon l'AFP, "une astreinte de 1 000 euros par jour de retard pour revenir aux normes en vigueur a été prononcée par le juge".

Lors de l'audience du 31 août, Suez Eau France avait reconnu "la non-conformité des rejets" selon l'AFP, les analyses de l'eau ont permis de relever une forte concentration de nitrites, phosphates et ions ammonium. Pour sa défense, Suez a fait valoir que les causes de ce dysfonctionnement venaient d'une charcuterie, mais le juge a expliqué qu'il n'était pas saisi pour les causes, mais "les rejets". Dès lors, la station d'épuration doit cesser tout rejet dépassant les seuils fixés par l'arrêté du 21 juillet 2015, et cela pour une durée de six mois, renouvelable une fois.