essence

Stations-services : les usagers créent-ils la pénurie dans le Rhône ?

Les conducteurs prennent d'assaut les stations essences depuis samedi. Un comportement qui participe à la pénurie plus que le début de blocage des raffineries.

"La pénurie de carburant est moins due au blocage des raffineries qu'aux gens qui se précipitent aux stations. Si les gens avaient un comportement habituel, on n'assisterait pas à des fermetures de stations services", confie une source de la préfecture. Depuis l'annonce du blocage des raffineries en France et de celle de Feyzin dans la région, les automobilistes se ruent dans les stations-essence pour se prémunir d'une éventuelle pénurie.

Un comportement de précaution qui commence à créer une pénurie de carburant dans certaines stations du Rhône, alors qu'aujourd'hui les dépôts ne sont pas vides et continuent de livrer. Mais la demande étant tellement forte et inhabituelle que l’acheminement des carburants n'arrive plus à suivre.

Si la situation peut évoluer défavorablement (ou pas) dans les prochains jours, il est aussi à noter que la région dispose de 19 jours de réserve de carburants. Dans certaines régions de France, les préfectures ont mis en place un rationnement ce "qui n’est pas encore d’actualité dans le Rhône".

Faire défiler vers le haut