Signature Vaccin contre la Dengue
Eliot LUCAS

Sanofi lance son vaccin contre la dengue au Mexique

Cocorico ! Le groupe lyonnais Sanofi vient de trouver un marché pour son vaccin contre la dengue, produit dans les usines de Neuville-sur-Saône. Gérard Collomb n’a pas manqué de s’en féliciter.

Dans les cartons depuis plusieurs années, le vaccin contre la dengue va enfin être commercialisé par le groupe Sanofi. Le Mexique est le premier pays au monde à avoir donné son feu vert avec une autorisation de mise sur le marché.

Les premières doses ont été produites dans l'usine de Neuville-sur-Saône, où 300 millions d'euros avaient été investis en 2008 afin de reconvertir le site de chimie fine en un centre de production de vaccins. Aujourd'hui, 100 millions de vaccins peuvent être fabriqués annuellement. Les lots sont déjà prêts à l'exportation.

100 millions de doses produites à Neuville-sur-Saône

"Avec cette première autorisation de mise sur le marché de Dengvaxia, nous avons atteint notre but : faire de la dengue la prochaine maladie évitable par la vaccination, a déclaré le docteur Olivier Brandicourt, directeur général de Sanofi.C’est une étape historique pour notre entreprise, pour les acteurs de santé publique et, ce qui est encore plus important, pour la moitié de la population mondiale qui vit sous la menace de la dengue."

C'est le premier vaccin au monde à être autorisé pour la prévention de la dengue. Cette infection virale transmise par les moustiques, qui provoque un état grippal (dont les complications sont potentiellement mortelles) sévit essentiellement dans les régions tropicales et subtropicales. Selon une estimation récente de l'OMS, on compterait 390 millions de cas de dengue par an sur la planète.

Le maire de Lyon envoie ses félicitations

Gérard Collomb, toujours prompt à mettre en avant les innovations sur le territoire de la métropole, a tenu à féliciter, dans un communiqué de presse, Sanofi Pasteur et ses équipes. "C’est évidemment une formidable avancée pour la santé publique, qui permettra désormais de rendre évitable cette maladie qui touche plusieurs millions de personnes dans les pays d’Amérique latine et d'Asie. C’est aussi une magnifique illustration du potentiel d’innovation que compte notre métropole (...) Je me félicite que notre métropole accueille sur son territoire des sociétés comme Sanofi Pasteur, qui démontrent chaque jour la force de notre filière en biotechnologies", écrit le sénateur-maire de Lyon. En revanche, pas un mot sur la cession prévue en 2016 de la filiale de Sanofi Merial, n°1 mondial des produits vétérinaires, et des centaines de licenciements à la clef... (lire Lyon Capitale-le mensuel de décembre).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut