Tableau périscolaire école rythmes scolaires © Tim
© Tim Douet

Rythmes scolaires : Lyon va repasser à la semaine de 4 jours

Selon nos informations, la ville de Lyon devrait repasser à la semaine de 4 jours après le vote de la très grande majorité des conseils d'établissements.

L'annonce officielle de résultats des votes sur les rythmes scolaires au sein des 167 conseils d’école de la ville de Lyon va être annoncée ce mercredi par Georges Képénékian, le maire de Lyon. Selon nos informations, après 150 votes de conseils d'écoles la semaine de 4 jours serait en tête. Et les 17 votes restants ne devraient pas changer la donne selon le syndicat SNUDI-FO. "Les chiffres officiels seront annoncés demain, mais selon toute logique ils devraient confirmer la tendance qui s'est dessinée depuis le début du vote", nous a confié le syndicat. "Nous ne sommes pas étonnés parce que partout en France les villes repassent à la semaine de 4 jours", a-t-il poursuivi.

Une information confirmée par le syndicat SGEN CFDT. "On est dans une vague de fond. Les maternelles ont voté très majoritairement pour le retour à 4 jours et les élémentaires aussi, mais dans une proportion moindre", a assuré David Martins. Selon plusieurs informations, la ville a voté en faveur du scénario de 4,5 jours dans les conseils d'établissement. Le résultat des votes irait donc à l'inverse du choix municipal même si aucune position officielle n'a été avancée par la mairie. L’annonce officielle sera faite ce mercredi matin par le maire de Lyon et le choix de la semaine de 4 jours devrait signer la fin des Mercredis de Lyon.

à lire également
Nathalie Dompnier © Tim Douet 87-001
Dans une tribune publiée sur l'Étudiant-Educpros ce mercredi, six présidents d'universités dont Nathalie Dompnier (Lumière Lyon 2) demandent l'ouverture des négociations sur la loi ORE. C'est un signe que le mouvement contre parcoursup est en train de prendre de l'ampleur. Ce mercredi six présidents d'université, dont Nathalie Dompnier, ont demandé l'ouverture des négociations sur la […]
1 commentaire
  1. Jean Jaurès - 7 février 2018

    'Entre deux maux, il faut choisir le moindre'. La Mairie est désavouée. C'est enfin la fin d'un rythme sans rythme, d'une déconstruction des repères, d'un démantèlement de l'école publique.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut