Georges Képénékian conseil municipal juillet 2017
© Tim Douet

Rythmes scolaires : EELV souligne le "manque de courage" de la mairie

À peine annoncé, le retour à la semaine de 4 jours tombe déjà sous le feu des critiques. Après l'amertume des syndicats d'enseignants et le doute des parents d'élèves, c'est au tour d'EELV Lyon de faire part de son sentiment de déception sur la réforme.

"Nous sommes extrêmement déçus", a déclaré sans détour l'antenne lyonnaise d'EELV. En effet, alors que le parti s'était prononcé contre le retour à la semaine de quatre jours, le verdict des urnes a été accueilli amèrement par les écologistes. Dans un communiqué, EELV résume son désappointement ainsi, "EELV Lyon rappelle que la loi sur les rythmes scolaires visait à privilégier les matinées pour l’apprentissage et à limiter la durée des journées scolaires. Les rythmes qui se dessinent pour la rentrée 2018 en primaire et maternelle prennent le chemin inverse". Si c'est principalement le résultat qui a frustré EELV Lyon, le parti fustige aussi "le manque de courage d’élus et de la mairie". "La mairie de Lyon a certes organisé une consultation large, mais il n'y a eu aucune prise de position du maire ou des adjoints à l'éducation. Il n'y a pas eu de vrai débat politique, et au final ça n'est pas l'intérêt des enfants qui a primé" ; a déploré une représentante locale. Laisser à la concertation la toute-puissance de la décision a, semble-t-il, été perçue comme une solution "un peu facile". Une manière pour la mairie de ne pas se mouiller, et de décliner toute responsabilité sur le sujet.

à lire également
Et si votre enfant mettait à profit ses vacances pour progresser en langues vivantes ? Même si vous n’avez pas prévu de l’envoyer en séjour linguistique ni de partir en famille à l’étranger, c’est possible ! Petit tour d’horizon des bons plans pour travailler les langues chez soi, de manière ludique.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut