Ecole primaire vestiaire Vénissieux 2014
© Tim Douet

Rythmes scolaires à Lyon : bilans et propositions présentés ce mardi

Les bilans et les propositions sur la réforme des rythmes scolaires seront présentés ce mardi 9 janvier par la municipalité lyonnaise après la concertation mise en place durant deux mois entre octobre et décembre 2017.

Lancée à la fin du mois de septembre 2017, la consultation de la ville de Lyon sur les rythmes scolaires s'est achevée le 15 décembre dernier. Les résultats de cette concertation seront présentés ce mardi 9 janvier par Guy Corazzol, adjoint au Maire de Lyon en charge de l’éducation et Jérôme Maleski, adjoint au maire de Lyon, délégué à la démocratie locale et la participation citoyenne. "Familles, enfants, associations, partenaires sociaux, personnalités qualifiées… l’avis de très nombreux acteurs concernés a pu être recueilli", s'est félicitée la ville de Lyon.

À travers une plateforme en ligne, la ville de Lyon a proposé au Lyonnais de discuter sur divers sujets concernant la réforme des rythmes scolaires. En deux mois, 2000 contributions ont été déposées sur cette plateforme. Des réunions publiques ont aussi été mises en place dans tous les arrondissements. Emmanuel Macron ayant laissé la possibilité aux villes de choisir les rythmes scolaires pour leur municipalité, la ville de Lyon devrait s'appuyer sur cette consultation pour choisir, in fine, de rester à une semaine de quatre jours et demi ou de repasser à une semaine de quatre jours.

Ces consultations vont permettre de "préparer l’avenir, pour proposer un projet cohérent qui devra s’inscrire dans la durée", avait expliqué Georges Képénékian, le maire de Lyon, qui précisait qu’“il s’agit d’un véritable défi, car il faudra trouver l’équilibre entre des attentes et des intérêts divers, voire divergents et/ou contradictoires, dans un contexte budgétaire contraint”. Une consultation dénoncée à l'époque par Pascal Blache, le maire du 6e arrondissement, qui avait critiqué ce qu'il appelait "une parodie". Les vraies décisions seraient, d’après lui, déjà prises "en catimini dans les bureaux de l’hôtel de ville, loin de l’intérêt des enfants lyonnais", avait-il alors confié. Réponse ce mardi.

à lire également
Et si votre enfant mettait à profit ses vacances pour progresser en langues vivantes ? Même si vous n’avez pas prévu de l’envoyer en séjour linguistique ni de partir en famille à l’étranger, c’est possible ! Petit tour d’horizon des bons plans pour travailler les langues chez soi, de manière ludique.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut