Capture d’écran 2012-01-06 à 11.40.21

Roue de l'abondance : on leur promettait de gagner jusqu'à 175 000 euros

Dans la région de Saint-Symphorien-sur-Coise, de 130 à 140 personnes participaient à une société secrète autour d'un jeu d'argent. Celui-ci repose sur un principe souvent mal compris : les perdants sont ensuite gagnants, à condition d'impliquer dans le cercle de nouvelles victimes.

Au terme de plus de six mois d'enquête, la brigade de recherche de Givors a mis au jour une véritable société secrète, réunissant de 130 à 140 personnes (beaucoup habitant à Saint-Symphorien-sur-Coise). Comme le révèle Le Progrès de ce jour, cette roue de l'abondance ou roue de la solidarité rassemblait des participants à un jeu d'argent, mâtiné de valeurs d'entraide.

Pour être de la partie, il fallait apporter une mise de 5 000 à 10 000 euros, et parrainer deux nouveaux membres. Sur Internet, ce genre de procédé est décrypté : l'un des fondateurs se place au centre de la roue, quatre autres individus sont autour de lui et, au 2e cercle, 8 autres membres. Ce sont eux qui versent au tout premier de l'argent. Les quatre autres (premier cercle) organiseront chacun leur propre réunion où ils se situeront au centre du jeu et percevront à leur tour de l'agent. A mesure que le jeu s'élargit, les donneurs deviennent bénéficiaires. C'est ce genre de règles qui étaient ici à l'œuvre.

"Ainsi les victimes de la loterie étaient aussi auteurs de l'infraction. Ce type d'escroquerie sévit un peu partout en France", nous a précisé le capitaine Alexandre Gurret, officier de communication pour la région Rhône-Alpes. On promettait aux participants jusqu'à 175 000 euros de gains. Ces personnes se réunissaient régulièrement au cours de soirées conviviales. Aucun ne connaissait l'identité des autres, et il était même recommandé d'effectuer les retraits à la banque par étapes, pour ne pas éveiller de soupçons. Au total 966 200 euros ont été brassés. Mais ce sont surtout les 20 premiers membres – dont les fondateurs du cercle – qui ont empoché les gains (jusqu'à 72 000 euros).

Plusieurs personnes vont être prochainement convoquées devant le tribunal correctionnel pour escroquerie.

------------

En photo, une roue de l'abondance dévoilée sur Internet.

à lire également
La nouvelle exposition temporaire accueillie par le Musée Cinéma et Miniature de Lyon replonge le visiteur dans l’univers poétique du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain mais aussi dans le fantastique d’Alien la Résurrection.  
1 commentaire
  1. Binach - 6 janvier 2012

    Il s'agit de Saint-Symphorien-sur-Coise et non de Saint-Symphorien-sur-Coize avec un Z ! Merci de corriger 😉

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut