Lyon Capitale

Rentrée scolaire à Lyon : qu’est-ce qui attend vos enfants ?

Guy Corazzol, Georges Képénékian et Marie-Danièle Campion avec des enfants de la Maison pour tous des Rancy (Lyon 3e) © Tim Douet

Lundi, les élèves lyonnais vont connaître leur première rentrée scolaire avec les nouveaux rythmes adoptés en début d’année. Garderie, périscolaire, temps de classe, horaires, Lyon Capitale fait le point avant la rentrée.

Georges Képénékian, le maire de Lyon, et Marie-Danièle Campion, la rectrice d'académie, ont présenté ce vendredi les grandes lignes de la rentrée scolaire 2018-2019 à Lyon. Une rentrée marquée par le changement de rythme scolaire adopté en février, qui va refaire passer les écoles primaires de la ville à la semaine de 4 jours, avec des activités périscolaires le mercredi matin au lieu du vendredi après-midi. Le maire de Lyon a longuement insisté sur “la qualité de cette nouvelle organisation sur les rythmes d'apprentissage, les activités proposées et les produits dans les cantines où 40 % des produits seront bio”. Dans le cadre du dédoublement des classes en zone prioritaire à Lyon, 77 classes de CP compteront 12 enfants et 6 classes 24 enfants avec deux maîtres, tandis qu'en CE1 20 classes compteront 12 enfants et 6 classes 24 enfants avec deux maîtres. Cette organisation a été choisie par un vote des conseils d’établissement, entre deux options proposées par la ville. “Les deux scénarios étaient mauvais, on a choisi le moins pire, avait pourtant dénoncé à l’époque un syndicat.

“L'école ne peut pas prendre en charge gratuitement les enfants de 7h à 18h30”

Les élèves de primaire travailleront désormais 4 matinées de 3h30 (8h30-12h) et 4 après-midi de 2h30 (14h15–16h45). “Nous voulons concentrer les temps d'apprentissage le matin. Tout le monde est convaincu. Je reviens de Copenhague, où les enfants terminent à 15 heures”, a commenté Georges Képénékian. À Lyon, la fin des cours aura cependant lieu à 16h45, non à 15 heures. La pause méridienne sera allongée de 15 minutes pour “augmenter les temps calmes”. “L'idée, c'est que les enfants apprennent à prendre le temps de manger pour justement mieux manger”, a souligné le maire de Lyon. La garderie sera gratuite le matin de 7h50 à 8h20 pour un nombre de places limité à 7 200. Les services de la municipalité auraient reçu plus de 9 000 demandes pour cette garderie du matin. À l'inverse, le périscolaire du soir et du mercredi sera payant, avec des prix qui varieront en fonction du quotient familial, mais leur effectif ne sera pas limité. Georges Képénékian a assumé le fait que l'école ne soit plus tout à fait gratuite. Il faut l’admettre, l'école ne peut pas prendre en charge gratuitement les enfants de 7 heures à 18h30, a déclaré le maire de Lyon. Quand j'étais petit, il n'y avait pas l'idée que j'aille à la garderie après l'école. C'est une forme de changement de notre société.

Périscolaire : 9 000 enfants inscrits le mercredi

Concernant le périscolaire, le passage du vendredi au mercredi a fait tout de même perdre près de la moitié des inscriptions, même si les activités du mercredi matin ont été ouvertes aux élèves des écoles privées, ce qui n'était pas le cas jusqu'ici. 9 000 enfants (plus 3 000 dans les structures associatives) sont inscrits cette année, contre 20 000 l'an passé. “Cela n'a rien d'étonnant, estime Guy Corazzol, l'adjoint à l'Education, puisque l'an passé le temps périscolaire s'inscrivait dans la continuité de la journée du vendredi.” 1 100 animateurs ont été recrutés pour mettre en place les activités. Lesquelles sont importantes, selon Marie-Danièle Campion, la rectrice d'académie : “Pour une école de la confiance pour les enfants et les familles, il faut des activités riches et variées, des sorties éducatives, de la réalisation d'œuvres. Nous devons construire un schéma qui lie l'école et le périscolaire, pour avoir une école du bonheur.” Chaque année, la ville de Lyon accueille 350 à 400 élèves de plus que l'année précédente. Pour y faire face, cinq nouveaux groupes scolaires sont en construction à Lyon : deux dans le 7e arrondissement, deux autres dans le 8e et un dans le 9e. Cinq autres sont déjà prévus après 2020, dans le 2e, le 7e et le 8e.

Emploi du temps des élèves de primaire à Lyon pour l’année scolaire 2018-2019 

Rythmes scolaires à Lyon (2018-2019)