Lyon Capitale

Qui est derrière la marche "Dans nos rues pour le climat" à Lyon ?

Ils veulent assiéger l'Hôtel de Ville de Lyon pour réagir face à l'urgence climatique. Ce samedi 8 septembre, une grande marche pour le climat est organisée à Lyon, mais qui est derrière le mouvement ?

"C'est un youtubeur", "des partis politiques", "des associations"… une certaine confusion règne autour de l'organisation de la marche pour le climat, organisée dans plusieurs villes de France, dont Lyon, ce samedi 8 septembre. Pour ne rien arranger, plusieurs actions étaient prévues à plusieurs heures différentes. À l'origine, on retrouve une marche dans plus de quatre-vingts pays pour la journée mondiale d'action pour le climat, organisée par l'ONG 350 avec l'aide de plusieurs autres groupes, réunis sous la bannière "Rise for Climate". À Paris, suite à la démission de Nicolat Hulot, le jeune journaliste Maxime Lelong a lancé un appel sur Facebook pour une marche le 8 septembre. Il est désormais épaulé par l'ONG 350.

Deux rendez-vous

À Lyon, à l'origine, plusieurs marches dispersées devaient être organisées samedi, avant de s'unir la semaine dernière sous le nom "Dans nos rues pour le climat".

Ainsi, à 9 heures, une opération de sensibilisation sur la canicule, les investissements fossiles et les effets du changement climatique dans la Métropole de Lyon sera organisée sur le marché de la Croix-Rousse, suivi à 11h d'un échange entre les citoyens et élus sur les questions climatiques.

À 15 heures, une marche débutera devant l'hôtel de ville de Lyon, place des Terreaux, avec une chaîne humaine qui encerclera le bâtiment. Le cortège descendra ensuite l'avenue de la République jusqu'à la place Bellecour. "Les manifestants auront pour mission d’aller parler aux gens, de chercher ceux qui dorment encore, de rentrer dans les magasins en clamant que le réveil a sonné, que l’urgence climatique est là". Pour montrer leur indépendance, les citoyens sont invités à porter un t-shirt blanc. Selon nos informations, la consigne a été donnée d'éviter les signes et slogans politiques, la marche doit être celle du climat et non contre le gouvernement actuel.

Pour Fabien Bagnon qui participe à la co-organisation du mouvement, "l'idée a germé fin août lors du village des alternatives, Alternatiba à Lyon, puis la démission d'Hulot a généré une émotion, ça nous a donné un coup de fouet". Une réunion est alors organisée vendredi dernier entre les personnalités de la société civile intéressées par l'idée d'une marche, "Il y avait une belle énergie, le youtubeur  Vincent Verzat de Partager C'est sympa a proposé de faire une vidéo pour annoncer la journée". Alors que certains craignent une récupération politique et que selon nos informations, des associations ont préféré garder leur distance, Fabien Bagnon préfère mettre en avant "l'implication de la société civile".

Derrière la marche lyonnaise, on retrouve ainsi, selon la liste officielle : "350.org, 350 France, Comité du 5 Mai, Groupe Lyon Zéro Fossile, France Insoumise, Alternatiba 69, Génération.s Comités Métropole, Attac-Rhône, EELV, Coalition Climat Rhône, Greenpeace Lyon, Ensemble ! 69, Collectif Eau Bien, Commun Lyon-Métropole, Coordination Climat Rhône, CFDT Rhône, Collectif Valve, L'écoclicot, Alternatives Territoriales Grand Lyon, Canuts Insoumis, Maison de l’Écologie, Dominique Bourg (vice-président Fondation pour la Nature et l’Homme, ex-Fondation Nicolas Hulot), Corinne Morel Darleux (Conseillère Régionale de la Drôme, Rassemblement Citoyens Ecologistes Solidaires), Vincent Verzat (youtubeur de Partager c'est Sympa)". Bref, un mélange de politiques, d'associations, de société civile et de personnalités travaillant via une plateforme appartenant à Google qui, ensemble, tenteront de réveiller Lyon face à l'urgence climatique.

Lyon  : assiéger l'Hôtel de Ville pour réagir face à l'urgence climatique