(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Près de Lyon : une voleuse prise au piège par sa victime sur Facebook

Elle avait mis en vente les affaires dérobées sur le réseau social.

En voilà deux qui ne risquent pas de s'ajouter en tant qu'amies. Mercredi dernier, en début de soirée, une habitante de Saint-Priest est parvenue à mettre la main sur une femme soupçonnée de l'avoir volée en retrouvant sa trace grâce à... Facebook.

Rappel des faits. Ce week-end, une San-Priote découvre que son box extérieur, où plusieurs objets étaient stockés, vient d'être cambriolé, dépouillé de plusieurs biens lui appartenant, rapporte Le Progrès. Des affaires semble-t-il perdues à jamais, jusqu'à ce que la victime se connecte au réseau social et découvre, quelques jours plus tard, les effets qui lui ont été volés, en vente sur Facebook.

Tout le butin retrouvé au domicile du suspect

Ni une ni deux, celle-ci décide de contacter le revendeur en lui expliquant vouloir acheter certains des articles proposés. Après plusieurs échanges entre la victime et son cambrioleur, qui n'a aucune idée du piège qui se referme peu à peu sur lui, rendez-vous est pris pour mercredi soir, afin de procéder à la vente.

Accompagnée d'une patrouille de policiers, la San-Priote se rend au lieu du rendez-vous, rencontre le revendeur et permet aux forces de l'ordre de procéder à son interpellation. Le voleur est en réalité une voleuse, âgée de 33 ans et habitant Vaulx-en-Velin. Une perquisition effectuée à son domicile dans la foulée a permis de retrouver le reste du butin.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut