Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Près de Lyon : une technologie brevetée réduit la charge virale du coronavirus

Le Groupe Serge Ferrari, basé près de Lyon, a breveté une membrane qui diminue très fortement la charge virale du Covid-19 sur les surfaces. 

Le Groupe Serge Ferrari, dont le siège social est basé à La Tour-du-Pin, dans le Nord-Isère, a développé une technologie qui permet de réduire presque intégralement la charge virale du Covid-19 sur les surfaces. Grâce à des membranes composites, la charge du virus diminuerait de 95 % en 15 minutes et à pas loin de 99,5 % au bout d'une heure, par rapport à une membrane non traitée. 

L'entreprise indique que sa technologie a été testée par le laboratoire Virhealth “spécialisé dans les applications virucides des technologies de décontamination/désinfection”. “Appliquée sur les membranes, cette technologie pourrait, associée aux autres mesures de prévention sanitaire, contribuer à sécuriser les surfaces dans les lieux recevant du public ou à forte fréquentation tels que les établissements de santé, écoles, crèches ou encore les bureaux, commerces, espaces culturels et de loisirs ainsi que les transports en commun”, a précisé l'entreprise. 

“Ce sont les propriétés antivirales de l’argent que nous avons identifiées et utilisées pour développer des formulations innovantes appliquées à nos membranes, dont la fonctionnalité a été validée avec le laboratoire indépendant”, a souligne Philippe Espiard, directeur Recherche et Développement du Groupe Serge Ferrari.

à lire également
Le nombre de cas positifs de coronavirus ne cesse d'augmenter à Lyon et dans la région. Dans les hôpitaux, ce vendredi soir, la hausse du nombre de patients se poursuit. Mais, pour l'instant, elle n'est pas exponentielle comme lors de la 1ère vague.
Faire défiler vers le haut