Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Près de Lyon : une technologie brevetée réduit la charge virale du coronavirus

Le Groupe Serge Ferrari, basé près de Lyon, a breveté une membrane qui diminue très fortement la charge virale du Covid-19 sur les surfaces. 

Le Groupe Serge Ferrari, dont le siège social est basé à La Tour-du-Pin, dans le Nord-Isère, a développé une technologie qui permet de réduire presque intégralement la charge virale du Covid-19 sur les surfaces. Grâce à des membranes composites, la charge du virus diminuerait de 95 % en 15 minutes et à pas loin de 99,5 % au bout d'une heure, par rapport à une membrane non traitée. 

L'entreprise indique que sa technologie a été testée par le laboratoire Virhealth “spécialisé dans les applications virucides des technologies de décontamination/désinfection”. “Appliquée sur les membranes, cette technologie pourrait, associée aux autres mesures de prévention sanitaire, contribuer à sécuriser les surfaces dans les lieux recevant du public ou à forte fréquentation tels que les établissements de santé, écoles, crèches ou encore les bureaux, commerces, espaces culturels et de loisirs ainsi que les transports en commun”, a précisé l'entreprise. 

“Ce sont les propriétés antivirales de l’argent que nous avons identifiées et utilisées pour développer des formulations innovantes appliquées à nos membranes, dont la fonctionnalité a été validée avec le laboratoire indépendant”, a souligne Philippe Espiard, directeur Recherche et Développement du Groupe Serge Ferrari.

à lire également

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut