Beaujolais Pierre Dorées
©Tim Douet

Près de Lyon : une boule de feu a traversé le Beaujolais mercredi

Peu après 23h, mercredi soir, une boule de feu a traversé le Beaujolais et les monts du Lyonnais. Il s’agissait d’une poussière interplanétaire qui se désintègre en arrivant dans l’atmosphère.

Un phénomène courant en cette saison. Mais toujours un peu surprenant. D’après Le Progrès, une boule lumineuse à la teinte verte a traversé notamment la région de Tarare mercredi soir après 23h. Elle était également visible dans le ciel depuis le Beaujolais et les monts du Lyonnais.

"Il s’agit de poussières interplanétaires qui se désintègrent en arrivant dans l’atmosphère", explique au quotidien régional François Colas, chercheur au CNRS. Quant à la couleur verte, "elle provient de l’oxygène de l’atmosphère, chauffée par le frottement de la poussière qui se désagrège", analyse le spécialiste.

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
2 commentaires
  1. vieux caladois - 15 août 2019

    pouvez-vous affirmer que c'est vrai ?

  2. Georges Marchais - 16 août 2019

    Donc c'était une étoile filante. Mais c'est vrai que boule de feu dans le ciel c'est plus vendeur.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut