palais de justices_0114

Près de Lyon : un an de prison pour un harceleur de rue

L’homme, connu par la justice pour des faits de viol, interpellait des femmes depuis sa voiture garée dans le quartier de la gare de Belleville-en-Beaujolais

Cet été, entre le 10 juillet et le 24 septembre, trois femmes se sont rendues à la gendarmerie de Belleville-en-Beaujolais pour décrire les mêmes faits raconte le Progrès. De bon matin, un homme, depuis sa voiture, profère des obscénités à leur passage. Le tout dans une rue fréquentée du quartier de la gare de Belleville-en-Beaujolais. C'est grâce aux caméras de vidéosurveillances présentes sur les lieux que les enquêteurs ont réussi à remonter la piste jusqu'à Sullivan L., le propriétaire du véhicule.

Le harceleur était connu de la justice pour des faits de viol

Jugé ce mardi par le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône, l’homme âgé de 46 ans est connu par la justice. Il a déjà été condamné pour viol à huit ans de prison, puis de nouveau enfermé quinze ans pour un viol aggravé. Son dernier contact avec la justice date de 2018, à nouveau pour une agression sexuelle. L'avocat de Sullivan L. a tenté, en vain, de convaincre la cour que le harcèlement sous-entend une répétitivité, qu'il n'avait aucun lien avec les victimes. Sullivan L. a été condamné à douze mois de prison ferme.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut