Tags anti-Arménie à Décines / (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Près de Lyon : quelle suite pour les auteurs des tags anti-Arménie à Meyzieu ?

Interpellés jeudi dernier, les deux hommes ont été laissés libres depuis. Mais une information judiciaire a été ouverte contre l'auteur présumé des faits.

Les faits remontent au 2 novembre. Tagués sur les murs du centre commercial des Plantées de Meyzieu, des inscriptions anti-Arménie et des propos insultants à l'encontre du président de la République et de la Maire de Décines-Charpieu sont découverts par les forces de l'ordre.

Une enquête est alors menée par les policiers de la Brigade de Sûreté Urbaine afin de retrouver les auteurs. Ce sera chose faite le jeudi 5 novembre. Deux hommes, âgés de 24 et 25 ans, sont identifiés et interpellés au sein de leur domicile respectif, où des vêtements portés au moment des faits sont retrouvés.

Déféré devant le parquet de Lyon samedi dernier, l'auteur des faits,  accusé de " dégradations de bien privé ", " outrage à personne dépositaire de l’autorité publique " et " incitation à la haine raciale ", a été laissé libre. Cela avait aussi été le cas de son complice au terme de sa garde à vue.

Mais l'affaire pourrait ne pas en rester là. En effet, l'enquête se poursuit et une information judiciaire a été ouverte contre le premier.

1 commentaire
  1. raslebol69 - lun 9 Nov 20 à 21 h 00

    " l'auteur des faits, ... a été laissé libre", une véritable incitation à recommencer.

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut