Métropole de Lyon vue du ciel

Près de Lyon : manifestation à Charly, ce dimanche, contre le projet de cimetière métropolitain 

Loin d’être enterrée, la contestation des habitants de Charly et de leur maire se poursuit après l’annonce par la Métropole de Lyon d’un projet de cimetière métropolitain sur leur commune. Une pétition s’opposant à sa réalisation a déjà réuni 4000 signatures et une manifestation doit se dérouler ce dimanche après-midi. 

Les habitants de Charly, une ville d’environ 4 500 habitants du sud de la Métropole de Lyon, ont bien l’intention de se faire entendre après l’annonce par la collectivité d’un projet de création d’un cimetière métropolitain sur leur commune. Depuis une dizaine de jours, le maire de la commune, Olivier Araujo, dénonce publiquement le projet qui "pourrait se développer en plusieurs phases, avec une première étape portant sur 6 hectares des 14 hectares du projet à long terme (30 à 50 ans)", selon la Métropole de Lyon. 

Lire aussi :Un projet de cimetière sème la discorde à Charly : nouveau point de crispation entre la Métropole de Lyon et les maires

Même si la "sortie de terre" du cimetière sur 6 hectares donc dans un premier temps, n'est pas à prévoir avant le début du prochain mandat (2027), l’élu du Sud de Lyon et les habitants de sa commune se mobilisent déjà afin d’enrayer le projet. Une pétition en ligne, lancée par le maire de Charly, notamment, a déjà reçu 4 100 signatures pour dire "NON au cimetière de 14 hectares à Charly !".

Le maire écrit au président de la Métropole

Ce dimanche après-midi, la contestation des Charlyrots doit prendre un nouveau tournant avec l’organisation d’une manifestation citoyenne sur les terrains qui pourraient être concernés. Le rendez-vous est donné à 15 heures au départ du chemin Béard. 

En parallèle, Olivier Araujo a écrit un courrier, le 2 septembre, au président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, dans lequel il se dit "consterné" par la prise de "décision de façon unilatérale" d’implanter le troisième cimetière métropolitain sur la commune de Charly. Plus loin, il "sollicite la communication de l'ensemble des éléments vous ayant conduit à cette décision", "dans un souci de transparence, et pour permettre d'apprécier les caractéristiques que Charly réunit". 

Lire aussi : Métropole de Lyon : le cimetière de Charly, un grain de sable dans la rentrée de Bruno Bernard

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut