© DR

Près de Lyon : des moutons inscrits pour éviter une fermeture de classe

Afin de contester la fermeture d’une classe à cause d’une très légère baisse des effectifs, des parents et enseignants de l’école primaire de Crêts-en-Belledonne ont décidé d’inscrire symboliquement 15 moutons sur les listes de la rentrée prochaine.

Alors que la mobilisation prend forme dans la métropole de Lyon contre la reforme de l'éducation nationale proposée par le ministre Jean-Michel Blanquer, les habitants de la commune de Crêts-en-Belledonne dans l'Isère ont décidé d'inscrire symboliquement 15 moutons dans l'école municipale pour éviter la fermeture d'une classe. En effet, selon l'AFP, l'école a appris en mars que l'une de ses 11 classes fermerait à la rentrée après une légère baisse d'effectif (266 à 261 élèves).“L'éducation nationale ne se préoccupe pas des arguments de terrain, juste des chiffres”, a déploré Gaëlle Laval, membre de la FCPE qui a organisé une manifestation mardi. C'est durant cet événement qu'un éleveur est entré dans l'école avec une cinquantaine de moutons sous le regard du maire Jean-Louis Maret, qui soutient l'opération. 

à lire également
cartables école primaire maternelle
La lutte contre la théorie du genre à l'école, c'est le thème d'une conférence tenue le 14 mai à Lyon autour d'Esther Pivet auteure d'un livre sur le sujet. Si la sensibilisation et l'information sont passées, une forme d'impuissance s'est également manifestée.
2 commentaires
  1. benplay69009 - 8 mai 2019

    Mdr mais c'est tellement ça en plus l'éducation national fabrique des moutons ...

    1. Abolition_de_la_monnaie - 8 mai 2019

      C'est normal qu'il en sorte majoritairement des moutons, vu que c'est fait pour ! 🙂
      .
      Toujours pas de cours de psycho, de philo, pour apprendre à penser par soi-même dès le plus jeune âge (sinon ça freine trop l'acte d'achat (pulsionnel ou pas))
      .
      Et pas de cours d'économie car si les citoyens savaient comment fonctionne le système, ils en changeraient rapidement. :o)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut