Part-Dieu : service minimum les week-ends

En ce mois de juin, et durant trois week-ends de suite, la Part-Dieu sera en service minimum. Non pas, cette fois, en raison d'une grève, mais bien à cause des travaux de modernisation des systèmes d'aiguillage. De Samedi 20h à Dimanche 12h, la majorité des trains à destination de Lyon ou en partance seront donc déportés vers les gares de Perrache et Saint-Exupéry.

Le trafic a commencé à être perturbé le week-end dernier des 5 et 6 juin. Et cela va continuer encore ces deux prochains week-ends. Si les travaux ne concernent pas directement la Part-Dieu (les chantiers se passeront à Culoz et Saint-Clair), ils auront un impact direct sur la gare. En effet, l'activité du poste d'aiguillage de la Part-Dieu doit basculer vers le nouveau poste de commande centralisée du réseau Rhône-Alpes, la première de France à être activée. Une commande centralisée qui permettra d'améliorer la circulation ferroviaire de Lyon, traversé par 1100 trains chaque jour, et qui sera pilotée automatiquement à proximité de la gare de Jean Macé, dans un bâtiment de 2700 m2.

100 TER et 20 TGV déportés les deux premiers week-ends

De samedi 20h à dimanche 12h, seul les trains TER en provenance d'Annecy et d'Ambérieu desservent la Part-Dieu. Tous les autres sont déportés à la gare de Perrache et de Saint-Exupéry, parmi lesquels les trains en provenance de Paris. Pour ce week-end des 12 et 13 juin, c'est une petite centaine de TER et une vingtaine de TGV qui sont détournés vers les gares de Perrache et Saint-Exupéry. Le trafic Part-Dieu-sud restera quant à lui inchangé, mais pas le trafic ferroviaire du Nord au Sud. Les trains qui font « escale » à Lyon seront déportés ver la gare de Saint-Exupéry. Seul le week-end du 19 et 20 juin connaitra une importante perturbation puisque aucun train ne pourra circuler de samedi 19h à dimanche 15h à la Part-Dieu.

Un surcoût au frais des clients

Des moyens ont été mis en place par la SNCF, comme le renforcement du personnel de gare, afin d'aider les voyageurs à se repérer lors de leur arrivée ou leur départ. Cependant, les clients sont invités à se renseigner par eux-mêmes des modifications, lors de l'achat de leur ticket.

De même, il faudra s'attendre à devoir payer des frais supplémentaires pour le transport jusqu'au centre de Lyon. En effet, la gare de Saint-Exupéry se trouve à 20 kilomètres du centre et la SNCF l'a annoncé, il n'y aura pas de prise en charge d'un surcoût éventuel du transport. Un surcoût qui peut parfois être plus cher que le prix d'un ticket de TER. Pour un aller/retour en Satobus, il faut débourser 15,80 euros. Beaucoup plus pour un taxi...

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut