Olivier Brachet
© Tim Douet

Olivier Brachet : “Les migrants mal accueillis seront mal intégrés”

Olivier Brachet, fondateur de Forum Réfugiés, est l’invité de L’Autre Direct ce mardi. Il regrette le manque de mobilisation de la société civile et de la classe politique vis-à-vis des migrants et prône un changement de logiciel de la France en termes de politique migratoire.

"Il faut des politiques migratoires, une administration des migrations. Dans nos préfectures, ce sont les services des cartes grises qui gèrent les étrangers. Il faut préparer l'avenir, ce sera comme le trafic aérien. Quand vous achetez une place, vous n'arrivez pas à 10 dessus. Il y aura ceux qui peuvent venir et ceux qui ne le pourront. Si l'on ne s'y prépare pas, on accueillera mal et l'opinion publique sera défavorable", plaide Olivier Brachet en prenant l'exemple de l'Allemagne.

Face au peu d'engouement populaire suscité par l'accueil des migrants en France, Olivier Brachet rappelle que la guerre en Syrie se déroule à moins de 24 heures de Lyon : "Nous ne sommes pas à l'abri des conflits. Les Français qui refusent l'accueil devraient se poser la question de savoir s'ils ne seront pas eux-mêmes réfugiés un jour.” Il précise aussi que les réfugiés syriens ne doivent pas être mélangés avec les migrants sahéliens qui fuient la pauvreté : "Si nous disons que nos pays sont fermés à la migration économique, il faut savoir renvoyer dans les pays."

Ancien vice-président de la métropole en charge du logement, il trouve le maire de Lyon trop timoré sur l'accueil des migrants : "Gérard Collomb a tort d'être dans une position où il ne veut pas parler des migrants pour ne pas faire le jeu du FN. Mais le FN prospère sur notre silence. Il occupe l'espace et, quand on n'a plus de projets de société autre qu'économiciste, les gens ne sont pas emballés."

à lire également
Squat Villeurbanne
Une centaine de gilets jaunes ont défilé ce samedi 7 septembre après-midi dans le centre-ville de Lyon pour l'acte 43. En parallèle, 300 autres personnes ont marché sur la préfecture contre l'expulsion de l'Amphi Z.
1 commentaire
  1. Loudin 63 - 9 septembre 2015

    Qu'il commence par en accueillir chez lui ce monsieur si charitable et donneur de leçons .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut