2e accident cours Vitton

Nouvel accident cours Vitton : Collomb montré du doigt

Le maire du 6e arrondissement, Pascal Blache, met en cause le maire de Lyon Gérard Collomb, après le nouvel accident de la route qui s'est produit mercredi à l'angle du cours Vitton et de la rue Garibaldi. Il y a un mois, une jeune fille perdait la vie dans un spectaculaire accident à ce même carrefour.

Entretien avec Pascal Blache, mairie du 6e arrondissement.

Quelles sont les circonstances de ce nouvel accident de voiture angle cours Vitton et rue Garibaldi ?
L'accident qui s'est produit ce mercredi matin n'est pas lié, comme pour le premier accident au même endroit il y a un mois, au franchissement volontaire d'un feu rouge. D'après ce qui m'a été rapporté pour l'accident de ce matin, un automobiliste a été pris dans le trafic et s'est retrouvé au milieu du passage du carrefour Vitton/Garibaldi alors que le feu était passé au rouge. Il y a eu un choc entre sa voiture et une autre qui descendait le cours Vitton.

Il n'y a donc pas eu d'excès de vitesse...
Non, absolument pas, il y avait de la circulation.

Il y a un mois, un accident à ce même carrefour avait coûté la vie à une jeune fille qui rentrait à pied..
Oui. Je suis un peu en colère. Cela fait plus d'un an que je demande un rendez-vous à Gérard Collomb pour qu'il vienne voir sur place la réalité du terrain et la dangerosité du carrefour Vitton/Garibaldi, et surtout la manière dont on peut apaiser ce carrefour, le rendre plus sûr. A l'époque, je me souviens, on avait posé la question en conseil municipal, lors des questions relatives au 6e arrondissement.

Depuis, la mairie du 6e appelle régulièrement le cabinet de Gérard Collomb. En vain. Nous n'avons jamais de réponse. C'est le même topo à la métropole de Lyon... C'est impossible d'obtenir un rendez-vous. Même pour un mairie d'arrondissement. Suite au premier accident, j'avais écrit au préfet pour lui demander de mettre ne place des radars de feux sur le carrefour. Je n'ai toujours pas eu de réponse.

On imagine que les habitants du 6e arrondissement, eux aussi, sont en colère, non ?
Oui, des habitants sont venus me voir, j'ai également reçu des mails de mécontentement, parfois de colère. Ces accidents génèrent de l'émotion. Ils me disent tous de faire quelque chose et rapidement, avant qu'un autre accident ne se reproduise. Certains me disent carrément que je ne sers à rien. Je suis un peu mécontent car j'ai épuisé toutes les possibilités que j'ai en tant que mairie pour prévenir et secouer la mairie centrale et la métropole en charge de la voirie et la préfecture sur l'aspect sécurité.

Les gens se plaignent auprès de moi mais je ne peux pas faire grand chose et c'est malheureux. Le problème aujourd'hui, c'est qu'on doit s'occuper de la proximité mais on n'a pas la possibilité de changer grand chose. En particulier sur l'aspect voirie, je n'ai pas la compétence pour déclencher une étude, installer des radars... C'est de la responsabilité de la métropole. Gérard Collomb est aux abonnés absents.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut