Palais de justice
© Tim Douet

Nord de Lyon : jugé pour avoir voulu attaquer un rassemblement arménien

En juillet un rassemblement de membres de la communauté arménienne à Décines-Charpieu avait été attaqué par un groupe d’extrémistes pro-Turquie. L’un des initiateurs de cette descente est jugé ce jeudi à Bourg-en-Bresse.

Environ 500 membres de la communauté arménienne s’étaient rassemblés à Décines-Charpieu, le 24 juillet, pour protester contre une agression de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie. C’est alors que plusieurs extrémistes pro-Turquie, dotés de barres de fer, sont venus pour en découdre. Ils ont été stoppés par la police qui s’est interposée.

L’un des initiateurs de cette descente, originaire d’Oyonnax dans l’Ain, a été identifié et interpellé à la mi-août. Il comparait libre pour « incitation à la violence ou à la haine raciale » devant le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse ce jeudi 17 septembre.

à lire également
Rodéos urbains, tirs de mortiers, nuisances sonores, violences... Face à la recrudescence des actes troublant l'ordre public et exaspérant une partie des Lyonnais - qui ont lancé une action collective contre le préfet du Rhône et la ville de Lyon - le procureur de la République de Lyon, Nicolas Jacquet, livre pour Lyon Capitale les mesures prises par le pouvoir judiciaire pour lutter contre l'insécurité et les incivilités.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut