Lyon – le musée des Confluences © Camille Padilla, 2014
Lyon – le musée des Confluences © Camille Padilla, 2014

Musée des Confluences à Lyon : nouvelle exposition sur les missionnaires chrétiens

Le Musée des Confluences à Lyon propose une nouvelle exposition sur les voyages missionnaires chrétiens du 18 juin 2021 au 8 mai 2022.

Nommée "Jusqu'au bout du monde, regards missionnaires", la nouvelle exposition du Musée des Confluences portera sur les voyages missionnaires du XIXe siècle et début XXe. Plus d'une centaine d'objets retraçant les parcours de 35 missionnaires différents seront exposés du 18 juin prochain au 8 mai 2022.

L'exposition permet de revenir sur les voyages exceptionnels des missionnaires catholiques du XIXe, partis évangéliser des populations aux quatre coins du globe. La ville de Lyon, de grande tradition catholique, était alors au cœur de cet élan missionnaire : faire cette exposition au Musée des Confluences semblait donc être une évidence.

Aujourd'hui, si ce travail d'évangélisation évoque de sombres souvenirs de la colonisation, il s'agit en tout cas de s'intéresser aux parcours d'explorateurs souvent profondément curieux des lieux qu'ils découvraient. Les objets exposés sont, de fait, des témoignages, des souvenirs, de cette curiosité qui incarne une forme de tourisme de première génération.

Archives exceptionnelles

L'exposition met ainsi à l'honneur les archives exceptionnelles des Œuvres Pontificales Missionnaires. Celles-ci sont propriétaires depuis 1922 des documents et objets récoltés par l'Œuvre de la Propagation de la Foi, association de soutien aux missionnaires catholiques du XIXe siècle.

Créée en 1822 par Pauline Jaricot (ancienne propriétaire de la Maison de Lorette sur les pentes de Fourvière), l'Œuvre de la Propagation de la Foi avait pour but d'inciter les fidèles financer l'entreprise évangélique catholique par le biais d'une revue. Cette revue, nommée les Annales de la Propagation de la Foi, publiait en échange les documents -lettres, photographies, dessins- envoyés par ces jeunes religieux en voyage. La revue a connu un franc succès à l'époque, faisant découvrir des lieux et cultures des plus exotiques à des Français peu habitués à sortir de chez eux.

Cette exposition promet ainsi d'être d'une grande richesse : tant de part la diversité des objets exposés, que de part leur provenance. Le visiteur pourra en effet admirer un très large panel d'objets : sculptures, masques traditionnels, étoffes, instruments, vaisselles, meubles, jusqu'aux jeux d'échecs chinois, ou aux raquettes à neige d'Amérique du Nord. A tout ceci s'ajoutent également des photographies, lettres, gravures et illustrations inédites.

Le musée est ouvert de mardi à dimanche, de 10h30 à 18h30, et proposera une visite commentée de l'exposition pour 2 ou 3€ en plus du prix d'entrée au musée (9€). Il est possible d'acheter ses billets en ligne sur le site du musée.

A lire aussi : "Lyon : tout ce qu'il faut savoir sur la réouverture du musée des Confluences le 19 mai

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut