centre Léon Bérard
Google streetview (capture écran)

Médicament anticancéreux suspect : les HCL et Léon-Bérard prudents

Suite au décès de cinq patientes, l'Agence nationale de sécurité du médicament a ouvert une enquête sur le Docétaxel, médicament utilisé dans le traitement du cancer, notamment du sein. Les hôpitaux lyonnais prennent acte.

Médicament générique largement utilisé dans le traitement du cancer, notamment le cancer du sein, le Docétaxel est visé par une enquête de pharmacovigilance de l'Agence nationale de sécurité du médicament, après le décès suspect de cinq patientes victimes de diarrhées aiguës. Mais le médicament n'est pas retiré du marché. Quid alors de son utilisation dans les hôpitaux ?

En région parisienne, les instituts Gustave-Roussy et Curie ont suspendu la prescription du Docétaxel, d'autres médicaments pouvant aisément le remplacer. À Lyon, rapporte Le Progrès, les Hospices civils et le Centre Léon-Bérard ont aussi pris des mesures. Les patients en cours de traitement, qui ne souffrent pas d'effets secondaires et ne souhaitent pas changer de médicament, continueront avec le Docétaxel. En revanche, aucune nouvelle prescription de ce générique ne sera faite.

à lire également
Une étude publiée mercredi montre que des particules de plastique seraient déversées par la neige dans les Alpes et dans l’Arctique notamment. Les chercheurs réclament des recherches urgentes pour évaluer les risques sanitaires.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut