(Photo by BERTRAND GUAY / AFP)

Masque obligatoire au travail à Lyon : quelles sont les règles applicables ?

Depuis ce mardi, en plus d'être obligatoire dans les rues de Lyon et Villeurbanne, le masque l'est aussi devenu en entreprises. 

Depuis ce mardi, le port de masque est devenu obligatoire en entreprise. Un protocole a été publié par le ministère du Travail. Seules deux dérogations à cette obligation ont été acceptées. Lorsque le salarié travaille seul dans son bureau et dans les ateliers où les salariés sont souvent amenés à effectuer des efforts physiques plus intenses que la moyenne, dès lors que les conditions de ventilation/aération fonctionnelle sont conformes à la réglementation, que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité, que ces personnes respectent la plus grande distance possible entre elles et portent une visière. En dehors de ces deux cas, le masque est toujours obligatoire, dans les couloirs, comme à son bureau. Cette règle est bien entendu valable en open space, quelle que soit sa taille et le nombre de personnes qui y travaillent. Par ailleurs, le masque sera aussi obligatoire dans les véhicules professionnels lorsque plusieurs personnes sont présentes. 

Des assouplissements existent tout de même pour ces salariés qui devront porter leur masque toute la journée. “Un salarié qui est à son poste de travail pourra, enlever temporairement son masque si un certain nombre de critères, dont le nombre variera en fonction du niveau de circulation du virus dans le département, sont remplis. Il est en exclu de retirer le masque de manière permanente toute la journée”, indique le ministère. Il revient aux entreprises de préciser les modalités d’application du protocole et la prise en compte des situations particulières d’activité. C'est donc à l'employeur de déterminer la durée de ces pauses sans masque. 

Bien entendu, toutes ces mesures sont mises en place en plus du respect des gestes barris et de la distanciation sociale. 

Pour les activités qui s’avéreraient incompatibles avec le port du masque (par exemple, pour des interventions orales ou des prises de parole publiques limitées dans le temps, dans les espaces clos respectant les mesures organisationnelles définies), le ministère poursuit le dialogue avec les partenaires sociaux pour suivre cette mise en œuvre et définir des solutions.

Faire défiler vers le haut