naturiste

Mariés en tenues d'Adam et d'Eve

naturiste ()

Ils se connaissent depuis six ans. Ils se sont mariés deux fois. Une fois devant la mairie, en tenue, et une seconde fois avec leurs amis, tous nus comme des vers. Samedi dernier, Annie et Noël Cordier ont organisé le premier mariage naturiste du Rhône.

Samedi 26 juin, 10 heures, Annie et Noël se disent « oui » devant le maire de Saint-Pierre-de-Chandieu, six ans après s'être rencontrés. Puis ils ont célébré leur union à nouveau, dans un cadre plus atypique : aucun vêtement, ni pour les invités, ni pour les mariés, sauf un nœud papillon pour Noël et un voile pour Annie. Et pour cause : le couple est naturiste, tout autant que le camping où s'est déroulé l'évènement, le Domaine du Grand Bois, rattaché à Tupin-et-Semont et situé dans le parc du Pilat.

"Une nouvelle famille"

Face à la caméra invitée de Télé Lyon Métropole, Annie explique qu'elle et son mari n'ont « ni frères ni sœurs, et tous deux des parents décédés », et que depuis, les naturistes du Domaine sont devenus « une nouvelle famille ». Une famille qu'ils ont appris à connaître depuis bientôt deux ans qu'il fréquentent ce camping naturiste, le seul du Rhône. En apprenant leur mariage, leurs amis « ont voulu arroser ça » et aider aux préparatifs. De fil en aiguille, l'idée est venue de célébrer une seconde fois le mariage, cette fois dans le plus simple appareil. « C'était très réussi, on devait être une bonne centaine », relate Annie.

naturiste ()

Convié à l'évènement, le maire de Saint-Pierre-de-Chandieu confie à TLM être « moins choqué par ce genre d'idée que par un mariage homosexuel ». Noël Croisé lui, tient à souligner qu'il faut « faire la part des choses entre naturisme et sexualité ». Les deux n'ont en effet strictement rien à voir, pas plus que le naturisme et le nudisme. « Un nudiste profite du soleil, il s'expose afin de se laisser bronzer  », explique Annie. « Le naturisme, c'est un mode de vie, un retour à la nature, et on se laisse submerger par un tas d'émotions différentes ».

Un pied d'égalité physique et social

Annie avoue sans détour qu'elle n'a pas « un physique facile  », et que les gens se sont souvent moqués d'elle pour son surpoids. « Je suis une grande dépressive, mais chez les naturistes, les complexes sont oubliés : ils font preuve d'une gentillesse extraordinaire, et intègrent, car ils ne se focalisent pas sur l'apparence mais sur la personnalité de chacun ». Annie s'est initiée au naturisme à l'aide de Noël, Lorrain d'origine, qui le pratique depuis qu'il est jeune. Elle, n'avait jamais tenté l'expérience auparavant, mais aujourd'hui, «  impossible de revenir en arrière, je ne conçois pas de renfiler un maillot, où là aussi des gens feront quand même des remarques sur le physique. Je suis bien plus à l'aise dans un centre naturiste que dans n'importe quelle piscine ».

Au-delà de l'égalité physique, c'est également l'égalité sociale qui plait au couple dans ce mode de vie. «  Ici, un chef d'entreprise ne se reconnaît pas, pas plus qu'une femme de ménage, nous n'avons aucune différence et nous sommes tous au même niveau. Le naturisme, c'est revenir à l'esprit oublié qu'il y avait dans les villages auparavant, une vie sociale commune avec des fêtes et des veillées, et où tout le monde s'apprécie pour ce qu'il est vraiment ». Pas dérangé d'être en dehors de la norme, le couple s'est même marié une troisième fois ! « Lors du mariage au camping, certains de nos amis se sont rétractés car ils ne voulaient pas être filmés par TLM. On l'a refait une seconde fois après le reportage, en le filmant cette fois avec tout le monde uniquement pour le camping, pour garder un beau souvenir ».

à lire également
Coordinateur du projet Transenvir, Stéphane Frioux et son équipe vont prochainement mettre en ligne un site consacré à l'histoire des politiques de transition environnementale face aux risques environnementaux dans l'agglomération lyonnaise. Entretien avec ce maître de conférences à l'université Lyon 2 et chercheur au laboratoire Larhra. Lyon Capitale : Après la démission de Nicolas Hulot du […]
5 commentaires
  1. willycat - 3 juillet 2010

    un noeud papillon pour le marié, j'adore : la grande classe comme d'hab.

  2. jm calther - 4 juillet 2010

    Un peu gore le truc.

  3. Elyonor - 4 juillet 2010

    La société serait donc plus égalitaire en vivant dans le plus simple appareil. Voilà un beau programme pour le parti socialiste ? TOUS A POIL !

  4. Grand Lyonnais - 5 juillet 2010

    C'est ça que l on appelle du grand reportage a la rédaction de Lyon Capitale. Le journaliste qui a couvert (façon de parler) a pris d' énormes risques, genre mycose tout ça

  5. Sans cheveux - 5 juillet 2010

    Il est actuellement en traitement pour diminuer son taux de radiation. Les médecins disent qu'il est foutu et que c'était une folie de tenter ce genre d'opération sans préparation.

  6. enzo - 1 août 2010

    Ils ont l'air plutôt sympatoches ces nouveaux mariés!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut