Mariée voilée : l'adjointe se dit victime de harcèlement

Pour la première fois depuis un an, Fatiha Benahmed, adjointe au maire du 9e arrondissement, livre sa version de l'affaire du ''voile de la mariée'', devant la presse. Soutenue par la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), elle tient à mettre un terme au harcèlement dont elle se dit victime. Entre les lignes, on découvre que des rancunes personnelles se mêlent à cette affaire, dans laquelle deux versions s'affrontent toujours.

Le 9 juin 2011, Fatiha Benahmed (photo), adjointe Europe Ecologie Les Verts à la mairie du 9e, célèbre l'union de Nassima et Messaoud. Comme le veut la circulaire du 22 juin 2010, l'élue se doit de '' vérifier visuellement l'identité des époux''. Elle demande alors à la mariée de retirer son voile islamique, point de départ d'une polémique qui a défrayé la chronique (lire ici). ''Seuls étaient apparents le nez, les yeux et la bouche, ce qui ne permettait pas la comparaison avec la pièce d'identité, '' se justifie l'adjointe au maire. A l'époque, le préfet Jean-François Carenco, avait soutenu l'écologiste. ''Je salue l'initiative que vous avez prise au cours de cette cérémonie'' peut-on lire dans une courte missive à son intention.

Contactés par Lyon Capitale, les mariés ont une toute autre version des faits. Pendant toute la cérémonie, Fatiha Benahmed aurait montré ''de la haine'' envers l'époux. ''J'ai senti qu'elle pensait que je forçais ma femme à porter le voile'' relate Messaoud. ''Je le porte depuis mes 14 ans,'' clarifie son épouse. ''C'est un voile normal, on voyait très bien le tour de mon visage.'' Choqués, les jeunes mariés gardent beaucoup de rancoeur à l'égard de l'adjointe. ''Elle m'a manqué de respect, mais j'ai pris sur moi'' confie Messaoud. ''Le maire a été plus compréhensif.''

La LICRA contre le CRI

Alain Giordano, maire du 9e, a en effet reçu le couple, peu de temps après. ''Il s'est excusé pour elle'' raconte Nassima. Une version confirmée par le maire, qui regrette que son élue n'ait pas fait preuve de ''plus de diplomatie''. ''Dans ce type de situation, je préfère l'attitude de Denis Broliquier (maire du 2e arrondissement, ndlr) même s'il est de droite'' confesse Alain Giordano. ''Il prend les gens à part, il a plus de tact, plus d'ouverture''.

Fatiha Benahmed, elle, ne regrette rien. ''La cérémonie n'a donné lieu à aucun rapport administratif pour signaler un quelconque incident. (…) Force est de constater qu'aucune plainte n'a été déposée''. Mais là encore, les versions divergent. ''Nous avons porté plainte fin 2011'' affirme Messaoud. ''J'en ai pris connaissance'' confirme le maire. ''J'ai également consulté le rapport des 2 salariés de la mairie présents lors de la cérémonie. Désormais, les mariages sont beaucoup plus encadrés et surveillés'' conclut-il.

Pour la LICRA, cette plainte n'est pas sérieuse. ''Les mariés ont été instrumentalisés par le CRI'' estime Eric Gerbe (photo). La coordination contre le racisme et l'islamophobie (CRI) a en effet ''incité'' le couple à porter plainte, selon les dires de Messaoud, afin de créer une jurisprudence. Dès le début de l'affaire, le CRI avait accusé l'élue de faire du ''zèle islamophobe", chose qu'elle nie en bloc, étant elle-même musulmane. ''Nous soutenons Mme Benahmed parce qu'elle est accusée à tort, et qu'elle ne mérite pas ce harcèlement'' poursuit Eric Gerbe.

Harcèlement ou vengeance personnelle ?

Depuis un an, le quotidien de l'adjointe au maire serait ponctué d'appels insultants, de filatures, et de menaces de mort. Toutefois, l'élue n'a jamais porté plainte. ''Je me suis tu pour jouer la carte de l'apaisement'' se justifie-t-elle. Alors qui harcèle Fatiha Benahmed ? Des mouvements extrémistes qui ont ''besoin de traîtres'', comme le dit Eric Gerbe ? L'élue ne présente qu'un document : un jugement du tribunal de police, condamnant Yamina Larbi, présidente de l'association Peuples de France et d'ailleurs, à lui verser 1 euro pour ''violences n'ayant entraîné aucune incapacité de travail''. Mais ce document ne peut être lié au mariage de Nassima et Messaoud : il date de 2010.

Alors pourquoi en faire état à la presse ? ''C'est cette personne qui lui tourne autour,'' justifie Maguite Chichereau, élue EELV proche de Fatiha Benahmed. ''C'est une personne qui récidive''. Yamina Larbi crie à la diffamation. Quant à Alain Giordano, il juge les accusations démesurées. ''Elles se connaissent depuis longtemps... Il y a des histoires personnelles qui rentrent en ligne de compte'' tempère le maire. Effectivement, Fatiha Benahmed a longtemps fait partie de l'association de Yamina Larbi, Peuples de France et d'ailleurs, pour laquelle cette dernière a été décorée Chevalier de l'Ordre du Mérite.

En 2010, pendant les élections régionales, alors que Fatiha Benahmed est candidate,Yamina Larbi organise une soirée orientale avec son association. ''Elle en a profité pour faire des photos de presse, alors que j'avais interdit l'utilisation de ma soirée à des fins politiques'' explique la présidente de l'association. Le jour des résultats, les deux femmes se disputent en public. ''Je l'ai saisie par la manche, et elle est allée porter plainte !'' explose Yamina Larbi. Après cet incident, elle exclut l'élue écologiste. ''Depuis, je n'ai plus de contact avec elle'' se défend-elle, en réponse aux suspicions de harcèlement. ''Elle veut faire parler d'elle car elle sait que sa carrière est foutue'' déclare-t-elle à Lyon Capitale. ''Collomb l'a dit, en 2014, il n'en veut plus''.

à lire également
bouchon trafic urbain
Pour ce premier week-end de vacances de la Toussaint, les prévisions de Bison Fûté sont au vert. Les perturbations étaient plutôt attendues ce vendredi soir pour les pressés du départ.
7 commentaires
  1. Gérard Eloi - 3 juillet 2012

    Le mariage a eu lieu le 9 juin 2011. Les 'jeunes mariés, choqués,...' ne portent plainte que fin 2011. Soit six mois après l'épisode. Voilà qui manque de sérieux.

  2. Paps - 4 juillet 2012

    F BEnhamed est une femme courageuse qui su rester fidèle à ses convictions et ses valeurs.il est tout de même surprenant de lire de la part de Mme LARBI '''Collomb l'a dit, en 2014, il n'en veut plus'... cela interroge grandement sur le système politique en vigueur à Lyon. Et les électeurs ? qu'en pensent ils ? Sauf erreur de ma part, la démocratie est fondée sur le vote libre des citoyens et non sur les humeurs de tel ou tel responsable... A moins qu'à Lyon, les choses aient changé...

  3. sheva - 5 juillet 2012

    J ai la chance de connaitre Mme Larbi est c vraiment quelqu un de très bien ... Elle aide vraiment les gens qui sont dans la difficulté . Elle fait vraiment le travail de terrain que peu d élus font. Le 9 eme à de la chance d avoir une personne de sa trempe. Je trouve scandaleux que MMe Benahmed se permet de lancer de telle accusations. Concernant Mme Benahmed j habite Vaise depuis 30 ans et avant son histoire avec ces jeunes mariés, je n avais jamais entendu parler d elle... Cela prouve sa présence sur le terrain. En tous cas je Lui souhaite ... Bon vent pour 2014. Loin du 9 eme

  4. MOMONA - 7 juillet 2012

    Que représente cette dame Mme BENHAMED ? Qui représente t-elle ? C'est une chance pour elle d'être élue,cela lui permet d'avoir un revenu.... Que faisait-elle avant ? On ne l'a jamais vue dans le 9° et encore moins maintenant.... Ce qu'elle a fait est inadmissible.... Madame LARBI est une GRANDE DAME, une Dame de terrain qui se bat depuis plus de 40 ans. Elle a son franc parler, elle ne se laisse pas faire et il ne faut pas la chercher.... Mme BENHAMED ne lui arrive pas à la cheville et ne sera jamais une grande dame. En 2014 elle devra s'exiler si elle souhaite un poste.... Et je ne comprents pas du tout pourquoi sa délégation ne lui a pas été retirée et qu'elle officie encore pour les mariages... A t-elle encore des personnes qui lui parlent dans le Conseil ???? Vous êtes tombée bien bas par cette action Madame. Quant à vous Madame LARBI, nous avons besoin de vous, continuer votre action et longue vie à Peuples de France et d'Ailleurs !!!!

  5. Gérard Eloi - 8 juillet 2012

    Tu as raison, Momona.En +, elle est bien trop modeste, Mme Larbi : elle aurait dû se présenter aux Présidentielles, qu'elle aurait gagnées haut la main, vu ses qualités inestimables.Alors, on aurait pu enfin envoyer au goulag les mécréant(e)s que sont tous ces gens de mauvaise foi qui empoisonnent la vie des citoyen(ne)s respectables !

  6. JC6999 - 8 juillet 2012

    Pourquoi dire être victime ? Cette Dame n'est pas du tout une victime.... Elle a cherché ? Elle a trouvé ! Une devise qui va très bien à Madame LARBI ;'qui s'y frotte, s'y pique!!!!', pourquoi à une soirée caritative cette personne a voulu se mettre en avant avec son amie journaliste, si ce n'est pour préparer ses élections. Non Madame, on ne fait pas ses choses dans ces moments là ! Et que vous a fait Madame LARBI ? N'avez-vous pas exagéré en portant plainte ? Vous aviez entendu la plaidoirie du Procureur ? Vous êtes élue dans le 9° ? Que faîtes-vous ? On ne vous voit nulle part.... Prenez 'de la graine' avec Madame LARBI, au lieu de vous attaquer à elle, vous auriez dû lui demander des conseils, la suivre dans ses actions et vous seriez sortie 'grandi'. Là dans le 9°, je pense qu'il faut aller chercher une petite commune dans la montagne.... BON VENT on ne vous regrettera pas.....

  7. Gérard Eloi - 8 juillet 2012

    La bêtise des gens de mauvaise foi peut tomber en dessous du zéro absolu. Donc, grâce au crétinisme intégriste, même le zéro absolu n'existerait plus...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut