manuel valls
© DOMINIQUE FAGET / AFP

Manuel Valls : le cardinal Barbarin “doit prendre ses responsabilités”

Le Premier ministre a demandé au cardinal Barbarin de “prendre ses responsabilités” après la nouvelle affaire de pédophilie dans le diocèse de Lyon, qui a été révélée hier.

Interrogé ce matin sur RMC sur l'affaire Preynat et la nouvelle affaire de pédophilie qui touchent le diocèse de Lyon, le Premier ministre, Manuel Valls, a expliqué que le cardinal Barbarin devait "prendre ses responsabilités", en temps que chef du diocèse.

"Le seul message que je peux faire passer, sans prendre sa place, sans me substituer à l'Eglise de France, sans prendre la place des juges, car une enquête est aujourd'hui ouverte, c'est de prendre ses responsabilités. C'est à lui de prendre ses responsabilités, de parler, et d'agir", a affirmé Manuel Valls.

Après l'affaire Preynat où plusieurs victimes du prêtre ont porté plainte contre le primat des Gaules pour “non-dénonciation de crime et mise en danger de la vie d'autrui”, hier une victime d'un autre prêtre du diocèse de Lyon a confié au Figaro avoir dénoncé au cardinal en 2009 des actes de pédophilie survenus dans les années 1990. Une dénonciation qui n'a pas donné de suites de la part du diocèse.

à lire également
Le père Pierre Vignon, en septembre 2018, à Saint-Martin-en-Vercors © Tim Douet
Quelques mois après un premier ouvrage au vitriol contre l'épiscopat, celui qui fut juge canonique du diocèse de Lyon, avant de demander la démission du cardinal Barbarin, reprend la plume, aux éditions Golias.
4 commentaires
  1. spacelex - 15 mars 2016

    Juger ! Voila bien un marqueur du Parti Socialiste. Juger les autres mais tout de même pas jusqu'à se l'appliquer à soi-même en allant jusqu'à se juger soi-même en toute honnêteté. (je m'excuse pour ce gros mot) Que Valls prenne ses responsabilités ! Que Hollande prenne ses responsabilités ! Qu'ils démissionnent pour avoir menti aux français de gauche et à Bayrou, et pour avoir trahi ceux qui ont votés pour eux. (je me réjouis de n'être ni l'un ni l'autre). Chacun appréciera la valeur du jugement d'un franc maçon sur un homme d'église.

  2. lyon2016 - 15 mars 2016

    Il n’y a aucun exemple que la vérité ait été nuisible ni pour le présent ni pour l’avenir. Denis Diderot

  3. kaoetic - 15 mars 2016

    Éponge spacelex vos préjugés auraient ils efface chez vous vos capacités de compréhension d'un texte?Où lisez vous que M Valls juge l'église?Par contre la conférence de presse d'aujourd'hui n'est elle pas ce que le 1er ministre avait prudemment suggéré ? À part annoner votre catéchisme intégriste où vous voyez des francs maçons de partout vous ne brillez pas par votre capacité à prendre conscience de la souffrance des victimes.Pas très chrétien tout ca !...

  4. spacelex - 16 mars 2016

    @ chaotique kaoetic : Où lisez-vous que je dénie le droit à Valls de juger l'Eglise ? Appliquez-vous à vous-même votre remarque puisque je parle d''homme d'église ' et non de l'Eglise comme vous le prétendez ! Valls est franc maçon. C'est un fait . http://www.lexpress.fr/actualite/politique/un-franc-macon-nomme-valls_1681324.html Une belle occasion perdue de vous taire ou d'apprendre à lire !!! Pour ce qui est de juger les gens sur ce qu'ils sont ou peut-être pas - pas certain que le doute fasse partie de votre équipement intellectuel - vous en connaissez un rayon ! en anathème aussi ! en manichéisme également ! Le politiquement correct est la pire des idéologies actuelles qui habille des attributs de la morale ce qui n'est finalement que de la haine.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut