Manif' des agriculteurs : le réveil-matin du préfet

La manif' est emmenée par la FDSEA et les Jeunes agriculteurs du Rhône.'Nous sommes aujourd'hui bloqués, en voie de disparition, explique un syndicaliste. Entre le fioul qui a augmenté de 55 % en 1 an et les charges qui ont pris entre 30 et 35 %, on ne s'en sort plus !'.

Une délégation a rencontré le préfet de la région Rhône-Alpes Jacques Gérault et lui a demandé la mise en place d'un vrai plan énergétique des exploitations agricoles qui pourrait passer, notamment, par l'utilisation de nouvelles énergies comme la biomasse. Les agriculteurs ont également demandé un plan de réduction des charges (aliments du bétail, engrais, produits phytosanitaires...) et ont abordé les difficultés spécifiques aux secteurs de la viande bovine du lait et de la viticulture (et la loi Evin 'trop étouffante').

Le préfet leur a garanti qu'il ferait remonter leurs revendications en hautes sphères, au ministre de l'agriculture, l'Isérois Michel Barnier. Dont acte. La manifestation s'est achevée vers 10h00, place Bellecour, 'sous la queue du cheval', 'pour montrer symboliquement le retour en arrière de l'agriculture si on n'a plus d'énergies'.

à lire également
Faire défiler vers le haut