Le marché à la sauvette de la Guillotière © Lyon Capitale

Mairie de Lyon : l'opposition critique Grégory Doucet sur son projet pour la Guillotière

Alors que Grégory Doucet a annoncé ce mercredi 30 juin, son projet pour la place Gabriel Péri au coeur du quartier de la Guillotière, l'opposition de droite l'attaque et exprime sa "désillusion".

Grégory Doucet, le maire de Lyon, a présenté son projet pour le quartier de la Guillotière ce mercredi 30 juin, devant un public de riverains ayant participé à des ateliers de concertation lancés en janvier. Souvent interpellé avec véhémence sur son manque de réponse en matière de répression, le maire a répondu aux questions et cris de détresse qui lui étaient adressés. L'opposition municipale de droite signale à son tour sa "désillusion au regard des mesures proposées".

Lire aussi : Lyon : le plan d'action du maire Grégory Doucet pour le quartier de la Guillotière

Le communiqué précise : "Le Maire de Lyon qui en janvier disait ne pas vouloir d’un quartier « où la moitié des gens dans la rue sont des policiers » se rend aujourd’hui à l’évidence qu’en l’absence de présence policière, c’est l’anarchie et réclame plus de moyens policiers à l’Etat...".


"Voilà qu’il nous annonce sa volonté d’importer des urinoirs écologiques et des pissotières dites artistiques plus connus pour les désagréments qu’ils provoquent que par la solution qu’ils apportent"


Les élues de droite Béatrice de Montille (conseillère municipale du 3e arrondissement) et Emilie Desrieux (conseillère d'arrondissement du 7e) s'insurgent aussi sur le projet de réinsertion professionnelle des vendeurs à la sauvette via une brocante : "Il veut légaliser l’activité des vendeurs ambulants. Le projet de société du Maire de Lyon est donc de légaliser l’illégal ! Mesure hallucinante s’il en est, car non seulement certains vendeurs ambulants ne devraient pas être sur le territoire français puisque ressortissants étrangers dépourvus de titre de séjour comme le montrent les arrestations effectuées ces derniers mois mais les marchandises écoulées sont bien souvent le fruit de recel".


"Le projet de société du Maire de Lyon est donc de légaliser l’illégal"


Elles proposent enfin une nouvelle réunion : "C’est pourquoi nous donnons de nouveau rdv aux habitants le lundi 5 juillet à 19h00 en visio conférence (inscriptions par mail : lesateliersdelaguillotiere@gmail.com) pour qu’ils puissent exprimer leurs attentes et leurs propositions d’action".

Lire aussi : Lyon : Grégory Doucet vivement interpellé par des habitants de la Guillotière

Lire aussi : Mairie de Lyon : vers une brocante pour les vendeurs à la sauvette de la Guillotière

Lire aussi : Guillotière à Lyon : la maire du 7e reconnaît qu’il lui "arrive de faire un détour" pour éviter la place du Pont

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut