(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Lyon : un appareil de dépistage Covid retrouvé chez un “roulotteur” de voitures

Le suspect qui a avoué plus de 100 faits de vols à la roulotte commis depuis septembre dernier est aussi mis en examen pour le vol d'une voiture de grosse cylindrée avec laquelle il a sévèrement blessé un conducteur de scooter lors d'un accident de la route.

Le 19 novembre dernier en fin de journée, une surveillance a été mise en place quand le quartier Saint-Clair à Caluire-et-Cuire en raison d’une recrudescence de vols à la roulotte commis entre septembre et novembre 2020 (près de 100 victimes recensées). Vers 19h20, cette surveillance permettait l’interpellation en flagrant délit d’un individu venant de roulotter une voiture sur le parking Poumeyrol à l'aide d’un poing américain. L’homme de 22 ans habitant Caluire était placé en garde à vue. La perquisition de son domicile permettait aux enquêteurs d'interpeller deux autres personnes, dont son jeune frère, et de  découvrir de nombreux objets dérobés dans des véhicules, parmi lesquels un appareil de dépistage COVID 19 d’une valeur de 21 000 euros hors taxe, appartenant à une société et dérobé lors d’un vol à la roulotte commis sur Lyon 6e la nuit du 16 au 17 novembre. Le premier suspect a reconnu l’ensemble des vols et sera poursuivi ultérieurement. L’implication des deux autres hommes n'a pu être établie. Ils ont été libérés 

Par ailleurs, il s’avérait que le principal suspect était suspecté d’avoir dérobé un véhicule de grosse cylindrée le 19 septembre dernier à Lyon et d’avoir violemment percuté un scooter suite à un refus d’obtempérer sur les quais de Saône le 23 septembre à 23h40 (quai Georges Clémenceau). Le conducteur du scooter avait été transporté à l’hôpital avec une blessure grave à la jambe (ITT de 3 mois). Le véhicule avait pris la fuite et avait été découvert quelques rues plus loin. Lors de son audition dans le cadre de cette procédure, le suspect a également reconnu l’ensemble des faits : vol du véhicule, défaut de permis de conduire, refus d’obtempérer, blessures involontaires avec ITT inférieures ou égales à 3 mois avec délit de fuite. Il a été présenté au parquet  le 21 novembre pour ces faits et est dans l’attente de sa comparution immédiate ce jour. 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut