Lyon trop cher ? Les prix de l'immobilier ont flambé en 5 ans

Ce n'est pas un scoop, les prix de l'immobilier à Lyon n'arrêtent pas de battre des records et il devient de plus en plus difficile d'acheter dans le centre-ville. Une nouvelle étude montre qu'en cinq ans, les prix ont flambé.

Cette semaine nous dévoilions une étude de la FNAIM qui montrait que les prix de l'immobilier à Lyon ont encore progressé de 5,7 % entre le deuxième trimestre 2018 et le deuxième trimestre 2019.

Seloger.com dévoile à son tour une autre étude et le résultat est édifiant. Entre 2015 et 2019, les prix de l'immobilier recensés par la plateforme ont flambé de 27,7 %. Bordeaux et Nantes font pire avec 38,5 %.

Selon les chiffres de ce baromètre, le prix moyen au m² de l'immobilier à Lyon monte désormais à 4 950 euros, contre 3 886 euros en 2015. À Saint-Etienne, les prix n'ont augmenté que de 6 % en cinq ans pour s'établir à 1 369 euros le m². À Grenoble, ils restent stables avec seulement + 3,5 % sur la même période, pour un m² à 2 678 euros. Pas la peine de chercher plus loin pour comprendre pourquoi les lignes de train entre ces villes et Lyon restent sous tension, tout comme les infrastructures routières.

Dans ce contexte, les classes moyennes se retrouvent de plus en plus dans l'incapacité de pouvoir vivre dans Lyon, repoussées de plus en plus en périphérie. Alors que l'écologie et la mobilité devraient être des thèmes majeurs de la campagne 2020, la question du logement semble également incontournable.

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut