L’une des occupations sur le squat : jouer au foot © Tim Douet

Lyon : squat Maurice-Scève évacué, la métropole promet “des solutions d’hébergement”

Une centaine de jeunes mineurs isolés qui logeaient au sein du squat situé dans l'ancien collège Maurice-Scève, dans le 4e arrondissement de Lyon, ont été évacués ce mardi matin.

L'ancien collège Maurice-Scève, dans le 4e arrondissement de Lyon, reconverti en lieu d'accueil de réfugiés depuis deux ans a été évacué ce mardi matin. Le lieu était encore occupé par plus d'une centaine de jeunes. Dans un communiqué publié ce matin, la métropole de Lyon a indiqué avoir “pris en charge les personnes ayant saisi le juge pour reconnaître leur minorité, en leur proposant des hébergements d’urgence dans l’attente de la mise en place de structures plus stables sur le long terme.”

Et d’ajouter : “Face à l’urgence, il était essentiel de trouver des solutions dignes pour chacun des occupants, quelle que soit sa situation. La Métropole de Lyon s’est engagée dès le mois de juillet, auprès des acteurs associatifs, et en lien étroit avec la Préfecture du Rhône et la Ville de Lyon, à trouver des solutions d’hébergement pour l’ensemble des occupants et ainsi éviter toute remise à la rue. La priorité pour l’ensemble des acteurs était de sortir au plus vite de ce lieu”.

“Tout le monde s’accordait sur le fait que l’occupation du collège Maurice Scève devait prendre fin. Encore fallait-il trouver des solutions d’hébergement. Nous l’avons fait en prenant en compte chaque situation singulière. C’est inédit sur notre territoire. On ne peut prétendre que la Métropole de Lyon est un territoire attractif sans en assumer tous les effets”, a déclaré de son côté Renaud Payre, le vice-président du Grand Lyon en charge de l’Habitat, du Logement social et de la Politique de la Ville.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut