Lyon : sans les agriculteurs, c'est déjà la pagaille sur les routes

Il n'aura pas fallu attendre les blocages des agriculteurs pour voir arriver les bouchons sur les routes de l'agglomération de Lyon. Ce mercredi 27 novembre, il vaut mieux privilégier les transports en commun ou le vélo, au risque d'attendre de longues minutes dans la congestion.

Les agriculteurs veulent bloquer les accès de Lyon ce mercredi, à partir de 10 heures (lire ici). Néanmoins, pas besoin de voir l'arrivée des cortèges pour que la congestion s'installe dans l'agglomération. Tous les axes majeurs sont perturbés avec en moyenne 4 à 5 kilomètres de bouchons ce matin.

Suite à un incident technique, la chaussée reste réduite sous tous les tunnels du périphérique nord en direction de Genève. On recense une dizaine de kilomètres avant le tunnel de Fourvière sur la M6 en direction de Paris. Un accident à hauteur de Feyzin perturbe également la circulation en direction de Paris.

Le trafic est particulièrement chargé en centre-ville notamment sur le secteur de Vaise. Dans la mesure du possible, privilégiez les modes doux ou les transports en commun.

Les agriculteurs débuteront leur manifestation vers 10 heures et comptent lever les blocages à partir de 17 heures.

Les agriculteurs vont bloquer Lyon  : quelles routes à éviter ce mercredi

à lire également
L’hôtel de ville de Lyon vu de la place des Terreaux © Tim Douet 2014
En application des recommandations du ministère de la Santé, les élèves des écoles de Lyon et les agents municipaux de retour de “zones à risques” devront observer un délai de 14 jours avant de se présenter dans les établissements ou sur leur lieu de travail.
Faire défiler vers le haut