Fête des Lumières – Hôtel de ville – Théâtr’eaux

Lyon : quels périmètre et sécurité pour la Fête des Lumières ?

La Fête des Lumières se tiendra à Lyon du 5 au 8 décembre, dans un contexte marqué par la menace terroriste, mais aussi le mouvement social du 5 et l'acte 56 des Gilets jaunes. En matière de sécurité et de périmètre que prévoient la ville et les acteurs concernés ?

"Il devient difficile d'organiser des fêtes, ça devient compliqué", lance Gérard Collomb. Ces dernières années, la Fête des Lumières a dû évoluer pour s'adapter au contexte terroriste en France. Difficile de dire si un jour nous reverrons la fête dans toute la ville comme c'était le cas avant les attentats de 2015. Depuis, c'est un périmètre sécurisé qui est de rigueur. D'autres événements sont apparus, avec lesquels ville de Lyon et préfecture doivent composer.

"Cette année, les conditions sont relativement difficiles, il y a aussi le contexte de la mobilisation du 5 décembre et peut-être des jours qui vont suivre, l'acte 56 des Gilets jaunes", explique Gérard Collomb. "En plus du contexte terroriste, nous avons une grève nationale avec des perturbations dans les transports, avec le même jour la sécurisation des manifestations et le soir l'événement", complète le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos.

Trois périmètres

Ainsi, cette année, pour la Fête des Lumières, se sont trois périmètres qui seront mis en place : Presqu'île, Fourvière et Tête d'Or (voir carte ci-dessous). Les périmètres seront strictement interdits à la circulation automobile, aux deux-roues motorisés, aux vélos et trottinettes pendant 4 jours de 18h à minuit. Le stationnement à l'intérieur ne sera pas possible dès 17h /18h. Une soixantaine de dispositifs anti-voitures-béliers seront également posés dans les rues.

Pendant les quatre jours, les parkings du Palais des sports et de la Plaine des jeux verront leur capacité d'accueil augmentée. Le réseau TCL reste à privilégier pour se déplacer durant la Fête. Les métros circuleront jusqu'à 2 heures du matin vendredi et samedi.

Pour accéder au périmètre à pied, une quarantaine d'entrées et sorties seront déployées pour accéder aux 65 oeuvres sur 35 sites. Aux entrées, des contrôles seront effectués. Comme les années précédentes, il est recommandé de venir "léger", comprendre sans sacs.

Plusieurs arrêtés

En complément du dispositif et des forces de l'ordre déployées sur le terrain, ainsi que 470 agents de sécurité, plusieurs arrêtés ont été pris. Il sera interdit d'utiliser des feux d'artifice, de consommer de l'alcool dans la rue, d'installer des terrasses places des Terreaux. Les vendeurs ambulants ne seront pas autorisés sauf endroits prévus à cet effet, et uniquement avec autorisation, tandis que les cafés restaurants et brasseries auront le droit de rester ouverts jusqu'à 2h du matin. 

Autre arrêté : celui interdisant le survol de la ville avec des drones. Une brigade anti-drone de la gendarmerie nationale sera présente. Si nécessaire, elle brouillera les drones pour les rendre inopérables (lire ici).

Les horaires de la Fête des Lumières n'évoluent pas : 19 heures à 23 heures du jeudi et dimanche, 20h à minuit du vendredi au samedi.

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut