Lyon : médecins et infirmiers mobilisés contre la loi Santé

En grève ce vendredi, le personnel de santé a organisé plusieurs opérations escargot à Lyon, en attendant la manifestation de lundi à Paris.

Un vendredi baptisé "journée morte pour la santé". La mobilisation nationale contre le projet de loi Santé de Marisol Touraine, qui passera en deuxième lecture devant l'Assemblée nationale lundi, a pris la forme d'opérations escargot en périphérie puis dans le centre-ville de Lyon. Deux convois sont partis vers 9h30 à l'est et à l'ouest de Lyon, encadrés par les forces de l'ordre, "pour symboliser une médecine à deux vitesse", explique Etienne Fourquet, médecin anesthésiste à la clinique Val d'ouest et secrétaire général adjoint du Syndicat des médecins libéraux (SML).

"Des petits mouvements de guérilla"

"Ce ne sont pas des gros convois, 30 ou 40 voitures à chaque fois, mais des petits mouvements de guérilla qui partent d'un peu partout", lance le Docteur Forquet. Au final ils étaient une petite centaine de véhicules peu après 10 heures à converger au ralenti vers l’Agence régionale de santé (ARS), située au 281 rue Garabaldi. "Nous avons ensuite tourné autour de Garibaldi, à grand bruit pour symboliser la surdité de l'État", raconte le Étienne Fourquet.

Après quoi le convoi a repris la route pour gagner la quai Augagneur où les manifestants ont pris le temps de discuter avec les badauds en leur distribuant des tracts devant le palais de la mutualité. Pour Etienne Fourquet, la mobilisation est bien comprise par le public, directement concerné par le projet de loi, même si les "bouleversements" qu'il induit ne sont pour l'instant pas visibles.

Les infirmiers libéraux prennent aussi le volant

La manifestation s'est terminée par un rapide blocage de Fourvière. Les médecins devaient être rejoints par leurs confrères de Valence, mais leur opération escargot sur l'autoroute A7 a pris du retard. En début d’après-midi une autre corporation a pris le relais, toujours pour les mêmes raisons, les infirmiers libéraux. Là encore une opération escargot était prévue. Le convoi est parti à 13 heures de la piscine du Rhône et doit rejoindre la préfecture à 16h30 où une délégation sera reçue.

A la mi journée, la mobilisation contre le projet de loi Marisol Touraine semble particulièrement bien suivie, comme le prévoyaient hier les cinq syndicats principaux ayant appelé à la grève.

à lire également
greve-poste_medium
Un préavis de grève illimité a été déposé par les agents courriers colis de La Poste du département du Rhône et de la métropole de Lyon. La distribution pourrait être impactée ces prochains jours. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut