marche blanche anne-laure moreno
© Amélie James

Lyon : les passagers du cas cours Vitton seront aussi poursuivis

Les occupants du véhicule qui avait fauché deux Lyonnaises, tuant l’une des deux, en octobre 2016, seront mis en examen pour “omission de porter secours”.

C’est un nouveau rebondissement, et pas des moindres, dans ce dossier qui a marqué l’histoire des violences routières à Lyon. L’ensemble des impliqués dans l’accident routier du 23 octobre 2016 cours Vitton, passagers compris, seront mis en examen à la demande de la chambre de l’instruction. Retour sur ces faits glaçants : le 23 octobre 2016, deux jeunes femmes sont percutées par une Clio dans le 6e arrondissement. L’une d’elles, Anne-Laure Moreno, meurt sur le coup. Son amie est gravement blessée. Le conducteur a été mis en examen pour homicide involontaire. Les trois passagers, eux, étaient en fuite.

La propriétaire du véhicule ne sera pas poursuivie

Parallèlement aux mises en examen des passagers du véhicule, la cour demande un élargissement des peines à l’encontre du conducteur. Entre autres : blessures involontaires, détention de stupéfiants et défaut de permis de conduire. Quant à la propriétaire du véhicule emprunté, les poursuites à son sujet n’ont pas été suivies par le parquet. Les mises en examen devraient prendre forme d’ici trois mois, le délai imposé par la chambre de l’instruction.

à lire également
des cuilleres dans une crèche
Cinq parents de Vénissieux ont engagé des poursuites devant la justice administrative face à la mairie. En cause : le changement du règlement de la crèche de leurs enfants qui imposent de servir tous les plats au menu, y compris la viande. Sans juger sur le fond, le tribunal leur a donné raison. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut