Lyon : le tourisme s'est bien porté en 2018

Pour la première fois, la barre des cinq millions de nuitées hôtelières a été dépassée à Lyon en 2018. Un bon chiffre pour la ville qui s’appuie majoritairement sur le tourisme d’affaires. 

Selon les chiffres 2018 du tourisme publiés ce mardi par Only Lyon, l'année dernière fut bonne entre Rhône et Saône. Le nombre de nuitées hôtelières a dépassé les 5 millions, soit une augmentation de 2 % par rapport à 2017. “La fréquentation est en hausse malgré les événements défavorables qui ont marqué l'année (des grèves SNCF du printemps au mouvement des gilets jaunes en fin d'année)”, note Only Lyon.

En tout, la métropole de Lyon compte 276 hébergements, dont 230 hôtels, pour un total de 18 886 chambres pour 44 707 places. Le prix moyen des chambres est de 85€. 75 % de la clientèle est Française. Parmi les nationalités étrangères, ce sont les Américains (15 %) qui sont les plus représentés alors qu'il n'y a pas de ligne directe vers leur pays (seulement une ligne vers le Canada). Viennent ensuite les Allemands (13 %), les Suisses (11 %), les habitants du Royaume-Uni (10 %), les Belges (8 %), les Italiens (7 %) et les Hollandais (7 %). 36 300 emplois concernent directement le secteur touristique dans la métropole. Un secteur qui dépend fortement du tourisme d'affaires qui génère plus de 60 % des nuitées. 

L'aéroport de Lyon a lui reçu 11 037 410 voyageurs en 2018. Un chiffre en augmentation de 7,4 % par rapport à l'année précédente. 

Enfin, du côté des sites touristiques, musées et attractions, 2,7 millions de visiteurs les ont fréquentés l’an passé. Un chiffre stable par rapport à 2017. C'est le musée des Confluences qui est, de très loin, le site le plus visité avec 680 583 entrées en 2018. Vient derrière le musée des Beaux-Artes (300 089 entrées) et le musée Cinéma & Miniatures (222 810 entrées). 

Retrouvez le classement complet ci-dessous :

Le classement des musées et attractions les plus visités à Lyon

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut