Lyon : le stationnement interdit le matin rue Édouard Herriot

Après les bacs à fleurs sur les voies de bus et vélo, rue Édouard Herriot, la ville de Lyon souhaite tester l'interdiction du stationnement durant certaines heures sur l'artère.

Vidéo verbalisation, bacs à fleurs sur les voies de bus, et maintenant interdiction du stationnement durant certaines heures... la rue Édouard Herriot à Lyon semble avoir été transformée en laboratoire d'expérimentation avec plus ou moins de succès. Selon un courrier adressé aux commerçants et que nous avons pu nous procurer,  pour tenter de fluidifier la circulation, la ville souhaite réserver les files de stationnements pour les livraisons tous les matins de semaine de 7h à midi.  Concrètement, durant ce créneau horaire, il serait interdit de se garer rue Édouard Herriot, à l’exception des livreurs, et des personnes à mobilité réduite dont les places seraient maintenues. "À partir de midi, et sur l'ensemble du week-end, cette voie de livraison sera restituée au stationnement habituel des usagers. Les aires de livraison permanentes seront bien sûr aussi maintenues les après-midis", stipule le courrier.

Présence renforcée de la police municipale

La lettre précise également que des panneaux seront installés pour "inciter les usagers à déplacer leur véhicule les matins de semaine. Une présence renforcée de la police municipale permettra également d'accompagner et de faciliter l’installation des nouveaux usages". Un bilan sera fait d'ici 18 mois rappelle le courrier. Cette nouvelle mesure ne règle cependant pas la question de la circulation de transit dans cette rue. Cette dernière est désormais plus visible depuis que les bus et vélos se retrouvent coincés dans les bouchons après que leur voie ait été supprimée pour installer des bacs à fleurs. Paradoxalement, si la zone devient plus fluide avec la suppression du stationnement le matin, il sera intéressant de vérifier que ce même trafic de transit ne bondisse pas sur la zone. Une personne qui cherche une place ou se gare, ralentit forcément le trafic. En faisant disparaître cette variable, quelles seront les conséquences sur la rue Édouard Herriot ?

à lire également
1 commentaire
  1. vieux caladois - 25 septembre 2019

    pas mauvaise idée mais un mot m'échappe : personnalités à mobilité réduite dont les places seraient maintenues.
    vous êtes certains ? 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut