Jane Campion est le 13e prix Lumière. (Crédit DR)

Lyon : le prix Lumière 2021 décerné à la réalisatrice Jane Campion

Pour sa 13e édition, le festival Lumière honorera la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion, du 9 au 17 octobre prochain. La cinéaste est la 3e femme à se voir décerner le prix Lumière. 

Après Catherine Deneuve (2016) et Jane Fonda (2018), le prix Lumière 2021 sera lui aussi attribué à une femme. Du 9 au 17 octobre prochain, le festival Lumière honorera la réalisatrice Jane Campion. Dans un communiqué, l’Institut Lumière révèle que ce fut "l’une des dernières volontés de Bertrand Tavernier", le cinéaste lyonnais qui était à la tête de l’institution jusqu’à sa mort au mois de mars dernier. 

Première femme à remporter la Palme d’Or et première réalisatrice présidente du jury à Cannes en 2014, Jane Campion sera également la première cinéaste à recevoir le prix Lumière, le 15 octobre. Célébrer l’auteure de La leçon de piano s’est imposé comme "une évidence et une fierté" pour l’Institut Lumière.

Le "style Campion"

À 67 ans, la Néo-Zélandaise fait partie d’une génération de réalisateur au talent mondialement reconnu, parmi laquelle on retrouve notamment  Ethan Coen, Quentin Tarantino (récompensé en 2013), ou encore Steven Soderbergh. Dès ses débuts, en 1989 avec Un ange à ma table, son style équivoque, fait de "voix off évocatrice, composition photographique des plans, fissure de la normalité jusqu’au malaise, secoue la planète cinéma", souligne l'Institut Lumière.

Depuis le début du siècle, Jane Campion est toutefois restée une cinéaste rare, avec sept longs métrages en vingt ans. Mais elle s’est diversifiée en s’essayant, avec succès, à l’univers des séries, au travers de Top of the Lake. 

À l’automne, elle présentera son nouveau long métrage, The Power of the Dog, adapté d'un livre de Don Winslow, avec Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst.

Lyon : Lyon : les frères Dardenne Prix Lumière 2020

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut