Lyon : la mairie du 1er met ses drapeaux en berne

Ce mercredi 20 août, la mairie du 1er arrondissement de Lyon a pris la décision de mettre ses drapeaux en berne, en soutien “aux victimes de l'offensive israélienne dans les territoires palestiniens”.

La mairie du 1er arrondissement "est en deuil". Face aux multiples conflits internationaux, notamment les violences entre Israël et Palestine, la municipalité a pris la décision de mettre ses drapeaux en berne depuis ce mercredi 20 août, pour 48 heures. Elle souhaite donner "une autre image de la République française, celle d'un humanisme assumé".

Cet acte collégial témoigne d'une "volonté de paix dans le Moyen-Orient". L'arrondissement dirigé par Nathalie Perrin-Gilbert souhaite exprimer "l'image d’une France pour qui la paix universelle est un idéal, vers lequel chacun doit s'efforcer de tendre et qui n'assimile pas les crimes militaires d’une coalition gouvernementale, comprenant l’extrême droite, à une religion".

Ce n'est pas la première fois que la mairie du 1er prend cette décision. Il y a presque un an, le 22 août 2013, en réaction à l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, les drapeaux avaient déjà été mis en berne en bas des Pentes.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut