Lyon : la gendarmerie alerte sur les faux billets de 20 et 50 euros

De nombreux faux billets de 20 et 50 euros circulent actuellement dans la région lyonnaise. Plusieurs commerçants ont été victimes. Comment reconnaître les vraies et fausses coupures ?

Selon la gendarmerie du Rhône, “depuis quelques semaines, des commerçants de la région Lyonnaise sont victimes d’usages de faux billets”. Les services de police expliquent comment reconnaître au mieux un faux billet. 

Analysez l’inscription de la valeur indiquée à la surface du billet :

-Prenez par exemple un billet de 5 €, le chiffre est visible à plusieurs endroits du billet.

-Maintenant, regardez plus attentivement, vérifiez que le chiffre, situé en haut à gauche ou sur le haut à droite, est découpé.

-Regardez le billet par transparence : le chiffre se reconstitue.

Vérifiez le changement des couleurs par inclinaison du billet :

-Les billets de 50, 100, 200 et 500 € dont le chiffre apparaît en bas à droite du recto changent de couleur lorsqu'ils sont inclinés. Sur les nouveaux billets de 5, 10, 20 et 50 €, on voit apparaître un portrait de la princesse Europe, la valeur du billet et le motif principal par effet d'hologramme.

-Dans tous les autres cas, soyez persuadés que le billet est un faux

Analysez le relief du billet :

-Une sensation de relief doit être ressentie lorsque vous passez vos doigts sur le billet.

-Si vous avez une sensation de surface lisse, le billet est faux

Vérifiez le fil de sécurité :

-La bande sombre qui coupe le billet en deux parties est le fil de sécurité. En visionnant sous la lumière vous constaterez que le chiffre du montant du billet vient s'inscrire en minuscules.

-Ce fil de sécurité incorporé au papier n’apparaît jamais de manière claire. Si tel est le cas, c'est un faux

Sentez la texture du papier 

-La texture d'un billet est très particulière. Le papier doit être ferme et craquant. Une mince couche protectrice le rendant plus résistant.

-Il existe également plusieurs moyens techniques pour détecter un faux billet, de fiabilité variable. Il convient d'évaluer celui qui correspond le mieux à votre besoin.

Quels outils pour reconnaître un faux billet ? 

-Des stylos dont l'encre met en évidence le faux papier. Le coût est modique, mais l'efficacité limitée.

-Des détecteurs à lumière blanche permettant de vérifier les filigranes.

- Des détecteurs à lumière UV sur lesquels vous poserez le billet pour vérifier les signes distinctifs (UV et magnétiques). Il s'agit d'une technique quasiment infaillible pour détecter les faux billets.

-Des machines automatiques dans lesquelles vous introduirez vos billets et qui émettent un signal sonore et visuel s’il y a contrefaçon. Elles permettent une détection sûre à 100 %. Pour bien choisir votre appareil de détection, assurez-vous au préalable qu'il soit agréé par la Banque centrale européenne.

Que faire quand on se rend compte qu'un billet est faux ? 

Si vous êtes en possession d'un faux billet, vous devez l'apporter à la Banque de France, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie. Aucun billet authentique ne sera cependant donné en contrepartie.

Quelle peine encourue pour paiement avec un faux billet ? 

Cette peine est de trois ans d'emprisonnement et 45 000€ d'amende.”

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut