Lyon journées du patrimoine : ces lieux où il faut s'inscrire maintenant

Pour les journées du patrimoine du 20 et 21 septembre prochain à Lyon, certains sites visitables requièrent une inscription. Attention, les places partent vite.

Les journées du patrimoine s'invitent à Lyon le week-end du 14 et 15 septembre prochain. Comme chaque année, c'est l'occasion de profiter des visites culturelles habituelles, mais aussi des portes ouvertes de lieux fermés au public le reste de l'année. Attention, de nombreuses activités requièrent une réservation en amont, et les places partent en général assez rapidement. Lyon Capitale vous propose une sélection de ces visites.

La chapelle de l'Hôtel-Dieu

Elle date du XVIIe siècle et a été entièrement réornementée et décorée au XIXe siècle. Les Hospices civils de Lyon ont entrepris une grande restauration qui a commencé en 2012. Les visites guidées sont soumises à réservation, et ne se feront que le samedi à 16h. Réservation au 07 89 87 01 85.

L'orgue de l'auditorium de Lyon

Conçu en 1975 par deux grands architectes – Charles Delfante et Henri Pottier- l'auditorium de Lyon sera en visite libre pour les journées du patrimoine. Cependant, il est possible de visiter l'immense orgue du bâtiment, un monument de 100 ans fait de plus de 6500 tuyaux, sur inscription seulement. Réservation au 04 78 95 95 95.

Les archives du département et de la métropole

Si certains espaces des archives sont ouverts au public toute l'année, les archivistes lyonnais proposent une visite inédite de pièces habituellement réservées. Là aussi, l'inscription est obligatoire. Réservation au 04 78 95 95 95.

La mosaïque de l'Antiquaille

Découvrez l'histoire et la technique des mosaïques de l'Antiquité en parcourant le site de l'Antiquaille et celui de Lugdunum accompagné par un spécialiste des lieux. Sur réservation. Réservation au 04 72 38 81 91.

Les coulisses du jardin botanique du parc de la Tête d'Or

Pénétrez dans les coulisses du jardin botanique de la Tête d'Or et découvrez des zones habituellement inaccessibles au public, où les jardiniers travaillent loin des regards pour entretenir les plantes. Réservation ici.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut