150 véhicules Yeah et 100 voitures Citiz, exploités par LPA, sont en circulation sur le territoire de la Métropole. (Crédit : DR LPA)

Lyon et Villeurbanne accélèrent sur le développement de l’autopartage 

Les municipalités de Lyon et Villeurbanne passent la seconde pour renforcer l’autopartage sans station sur leur territoire. Les deux villes viennent de lancer conjointement un appel à manifestation d’intérêt. 

Depuis l’arrêt du service d’autopartage Bluely, en 2020, l’offre de véhicules partagés en libre-service dans les rues de Lyon et Villeurbanne a considérablement diminué. Désormais, seule la société LPA propose une offre de ce type, via son service LPA Citiz qui donne aux habitants la possibilité de louer une voiture parmi les 250 véhicules que compte la flotte Citiz/Yea. 

Déterminées à relancer ce mode de déplacement, qu’elles présentent comme une "véritable alternative à la voiture individuelle", les deux municipalités de la métropole ont conjointement lancé appel à manifestation d’intérêt afin d' "accompagner la démotorisation des déplacements des ménages lyonnais et villeurbannais". Dans un communiqué, elles assurent qu’"en moyenne, en dessous de trois utilisations par semaine, l’autopartage est évalué comme étant plus rentable que la possession d’une voiture".

Respecter le label métropolitain d'autopartage

Les nouveaux opérateurs qui souhaiteraient déployer une flotte d’autopartage sans station à Lyon et Villeurbanne devront respecter un cahier des charges bien précis, encadré par le label d’autopartage métropolitain. Celui-ci "comporte notamment des prescriptions sur le niveau d’émission des véhicules, sur l’électricité d’origine renouvelable pour la recharge des véhicules électriques et encourage les tarifications solidaires pour certains publics". Enfin, les véhicules mis en circulation devront être disponibles sur la totalité du territoire de la zone à faibles émissions, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Les dossiers pour répondre à l’appel à projets sont accessibles ici. La date limite de remise des candidatures a été arrêtée au 31 décembre 2021.

Lire aussi : Lyon : après la fin du service, des voitures Bluely mises en vente

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut